• Archives 2011

         

    Du 21 décembre 2011 au 3 janvier 2012 :

    Nos prochains filmsLA SOURCE DES FEMMES

    de Radu Mihaileanu

    Avec Leïla Bekhti, Hafsia Herzi, Biyouna

    France - 2011 - 2h04 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Du 21 décembre 2011 au 3 janvier 2012

    Cela se passe de nos jours dans un petit village, quelque part entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l'eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l'amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village.

    Radu Mihaileanu réussit un plaidoyer féministe touchant et drôle. Après "Va vis et deviens" et "Le concert," le cinéaste présente ici son film le moins lyrique, le plus tenu. La grève de ces femmes est pour elles l'occasion de faire le point sur leurs conditions : mariées contre leur gré, parfois violées par leurs époux, obligées d'enchaîner les grossesse et écartées de l'éducation. Le constat, qu'on pourra croire didactique, est finement abordé par Mihaileanu. Une chose trouble aussi quand on regarde ce film tourné en 2010, c'est la pertinence du propos de Radu Mihaileanu par rapport au vent de révolte qui a soufflé sur les pays de la péninsule arabe.

    Sophie Benamon (Studio ciné live)

      

    Semaine du 14 au 20 décembre 2011 :

    Nos prochains filmsPOLISSE

    de Maïwenn

    Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs

    France - 2011 - 2h07

    Genre : Drame

    Prix du jury au Festival de Cannes 2011

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

    Du 14 au 20 décembre

     

     Le quotidien des policiers de la Brigade de Protection des Mineurs, ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec…

    On pouvait craindre une sensation de déjà-vu, avec ces séries télé qui collent au train et au train-train de flics aux traits tirés, gorgés de caféine et en bisbille avec leur hiérarchie. Mais, avec Maïwenn, une fois encore, rien ne ressemble à ce qu'on attend. Grâce à son sens du détail insolite et à son talent inné pour le désordre organisé, toutes les scènes, collectives ou intimes, des plus dures aux plus cocasses, percutent. (...) Dirigés comme des bêtes en cage, les acteurs sont tous impressionnants : Karin Viard, jamais aussi bien depuis longtemps ; Emmanuelle Bercot, qui a cosigné le scénario ; Marina Foïs, dure et fermée. Et puis il y a Joey Starr : il explose dans le rôle de Fred, le policier incapable de se résigner face au manque de moyens alloués à la brigade.

     Guillemette Odicino (Télérama)

     

     

    Nos prochains filmsL'ART D'AIMER

    de Emmanuel Mouret

    Avec François Cluzet, Julie Depardieu, Ariane Ascaride

    France - 2011 - 1h25

    Genre : Comédie

    Du 14 au 20 décembre

     

    Au moment où l’on devient amoureux, à cet instant précis, il se produit en nous une musique particulière. Elle est pour chacun différente et peut survenir à des moments inattendus...

    Cupidon du cinéma, il décoche, en guise de flèches, des comédies sentimentales piquantes ("Fais-moi plaisir", 2009 ; "Un baiser s'il vous plaît", 2007). Mais, cette fois, Emmanuel Mouret se pose en véritable expert de l'amour. Reprenant une tradition de la comédie, le film à sketchs, il en fait une sorte d'étude de cas à sa façon. Emmanuel Mouret papillonne d'un personnage l'autre, comme au fil d'une nouvelle carte du Tendre. Si on ne pense qu'à «ça» dans "L'Art d'aimer", chaque scène est filmée avec l'élégance d'une miniature, d'une gravure ancienne. Et si on ne parle que de «ça», il apparaît que les liaisons sont ici finalement beaucoup plus chastes que dangereuses, la seule véritable étreinte pulsionnelle ayant lieu derrière une cloison (et dans le noir, forcément) et la seule incartade conjugale... en rêve. Le film croise folies du corps et sagesse de l'esprit comme folies de l'esprit et sagesse du corps, réussissant à être presque aussi puritain que libertin, ou l'inverse. Emmanuel Mouret, ses acteurs et surtout ses actrices, de Judith Godrèche à Ariane Ascaride, semblent avoir tourné "L'Art d'aimer" avec, aux lèvres, un constant sourire. Discret, subtil. Et très communicatif.

    Frédéric Strauss (Télérama)

     

     

    Nos prochains filmsJAFFA, LA MÉCANIQUE DE L’ORANGE

    de Eyal Sivan

    Avec Doudik Shalit, Abu Kaoud Mohamed, Haïm Gouri

    Franco-israélien - 2010 - 1h30 - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 17 décembre à 20h, suivie d'un débat avec Elisabeth Marteu, Docteure en Science Politique.

    L’histoire de la Palestine et d’Israël s’articule autour de représentations, d’images et de clichés. Mais parmi tous ces symboles véhiculés et admis, un seul est commun aux deux : l’orange. Raconter l’histoire des Oranges de Jaffa, c’est raconter l’histoire de cette terre à travers un récit riche et plus bouleversant qu’on ne le pense. Dans Jaffa, la mécanique de l’orange, se rencontrent la poésie, la peinture, le cinéma, les travailleurs de l’agrume et les historiens, la mémoire et le présent. Car sans l’orange, il n’est pas de futur possible.

    Le film d'Eyal Sivan n'est pas qu'une façon de se souvenir. Il est davantage une entreprise de surgissement du passé à travers la mélancolie du présent.

     

    Programme du 16 novembre au 13 décembre 2011

    Programme du 16 novembre au 13 décembre 2011

    Télécharger le programme au format pdf : cliquez

     

    Semaine du 7 au 13 décembre 2011 :

    Nos prochains filmsL'EXERCICE DE L'ETAT

    de Pierre Schoeller

    Avec Olivier Gourmet, Michel Blanc, Zabou Breitman

    France - 2011 - 1h52

    Genre : Drame

    Du 7 au 13 décembre

     

    Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’Etat dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique… Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils, dans un Etat qui dévore ceux qui le servent ?

    On avait découvert ce cinéaste avec un film qui, derrière son glorieux titre de "Versailles" (2008), plongeait dans la détresse et la misère de la France d'aujourd'hui, jusqu'aux abords du fameux château. Voici "L'Exercice de l'Etat" et, sous ce titre d'une austère dignité, le talentueux et entêté Pierre Schoeller s'attaque à une réalité chaotique, fiévreuse, brouillonne. La politique. Sous les ors des ministères et des palais de la République, on court après le pouvoir et on change de pouvoir après lequel courir. Là où l'on devrait gouverner, on cherche le gouvernail.

    "L'Exercice de l'Etat" est un film en tension constante, et c'est sa grande réussite. Musique tonitruante sur image de ministère feutré, sms s'affichant sur l'écran, visions de rêve ou de cauchemar hantant Saint-Jean, parole politique dans tous ses états (des petites phrases à un discours de Malraux) : toutes sortes de matériaux sonores et visuels se télescopent pour créer une matière cinématographique dense, originale. Avec un regard inquiet, Pierre Schoeller nous montre la politique sous un jour parfois presque désespérant, mais toujours passionnant. Ce film-là manquait. Il nous comble.

    Frédéric Strauss (Télérama)

     

    Nos prochains filmsLES GÉANTS

    de Bouli Lanners

    Avec Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen, Paul Bartel

    Belgique - 2011 - 1h25

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    Genre : Comédie , Drame

    Du 7 au 13 décembre

     

    C’est l’été, Zak et Seth se retrouvent seuls et sans argent dans leur maison de campagne. Les deux frères s’attendent encore une fois à passer des vacances de merde. Mais cette année là, ils rencontrent Danny, un autre ado du coin. Ensemble, à un âge où tout est possible, ils vont commencer la grande et périlleuse aventure de leur vie.

    Il est définitivement le plus américain des cinéastes belges, capable de transformer un coin d'Ardennes en un paysage du Montana : ici, des champs de maïs dans lesquels une voiture perce des trouées géométriques ; plus loin, un étang au coeur d'une forêt, où l'on pourrait, sans doute, pêcher à la mouche. Le tout filmé à l'horizontale, larges panoramiques qui immergent les personnages dans une nature triomphante. Après le joli succès d'Eldorado (2008), le troisième film de Bouli Lanners surprendra, peut-être, par la nonchalance vagabonde du récit. C'est que le cinéaste préfère aux histoires trop tracées la création d'une atmosphère, l'instillation d'un charme.

     Récit d'apprentissage ? Manuel de survie en territoire hostile ? Inadaptation de l'enfance à la cruauté du monde ? Il y a un peu de tout cela dans cette brève fable. Nos trois poucets sont craquants - notamment le plus jeune à bonne bouille, interprété par Zacharie Chasseriaud -, et on rêverait pour eux d'un havre de paix. Mais le refuge où les accueille parfois une femme douce (jouée par Marthe Keller) paraît trop mystérieux pour être bien réel. Comme à son habitude, le cinéaste possède le sens du grotesque et fait souvent sourire. Mais son film s'apparente surtout à une élégie, et le coeur se serre peu à peu, touché par le spectacle de ces agneaux égarés, malmenés par la réalité. Des géants bien fragiles, en vérité.

    Aurélien Ferenczi (Télérama)

     

     

    Nos prochains filmsL'OURS MONTAGNE

    de Esben Toft Jacobsen

    Avec Markus Rygaard, Alberte Blichfeldt, Elith Nulle Nykjær

    Danemark - 2011 - 1h14 - VF

    Genre : Animation, Aventure.

    Ciné jeune public dès 6 ans.

    Du 7 au 20 décembre

     

    Jonathan et Sophie passent les grandes vacances chez leur grand-père à la montagne. Alors que Jonathan se dispute avec sa petite sœur, celle-ci franchit la porte du jardin, malgré les avertissements du grand-père : soudain enlevée par un ours gigantesque, elle disparaît dans une immense et mystérieuse forêt… Mort d'angoisse, Jonathan part aussitôt à sa recherche. C'est le début d'une aventure palpitante, au cœur d'un univers enchanté et menaçant, peuplé de créatures étranges...

    L'Ours Montagne est un film attachant, dont le récit, très original, recèle une certaine poésie. Un frère, préadolescent, et sa petite sœur partent en vacance chez leur grand-père à la montagne.

    Le film prend d'abord le temps de poser leur relation : admiration de la petite fille pour son grand frère ; exaspération de celui-ci à son égard, qui aimerait vivre sa vie sans l'avoir dans les pattes ; arrivée chez le grand père, homme affable qui leur donne une seule consigne : ne pas dépasser les limites du jardin. La forêt qui les entoure est mystérieuse, elle serait habitée par un animal dangereux, que personne n'a jamais vu.

    En faisant abstraction de la texture un peu froide, un peu dure, de l'animation, qui n'est pas la plus grande qualité du film, on pourrait se croire chez Miyazaki. Le merveilleux, d'ailleurs, ne tarde pas à faire irruption, dès l'instant où les enfants enfreignent l'interdit et se retrouvent plongés dans la forêt.

    L'animal dont leur a parlé le grand-père est aussi terrifiant qu'inoffensif, du moins si on le traite avec respect. C'est l'ours-montagne, un ours géant qui, à force d'hiberner, a fini par se voir pousser une forêt de sapins sur le dos.

    L'idée est très belle, et elle donne lieu à un conte moral en forme de récit d'apprentissage, où les enfants, une fois réconciliés, vont s'allier avec l'ours contre un effroyable chasseur.

    Jacques Mandelbaum (Le Monde)

     

     

    Nos prochains filmsLE GRUFFALO

    de Jakob Schuh et Max Lang

    Avec la voix de Zabou Breitman

    Grande-Bretagne - 2011 - 45 minutes - VF

    Genre : Animation, Fantastique

    Ciné Jeune public dès 4 ans

    Du 7 au 20 décembre

    Une petite souris se promène dans un bois très sombre. Elle rencontre un renard, un hibou et un serpent qui la trouvent bien appétissante et l’invitent chacun leur tour à déjeuner dans leur demeure. Mais la petite souris, très maligne, prétexte un rendez-vous avec… un Gruffalo ! Mais au fait, c’est quoi un Gruffalo ?

    "Le Gruffalo" est précédé de 3 courts-métrages :

    - "Pierre et le dragon épinard" de Hélène Tragesser (4'00) : Pierre n'aime pas les épinards. Ceux de son assiette sont d'autant plus difficiles à manger qu'ils se transforment en dragon. Comment va-t-il s'y prendre ?

    - "Loup y es-tu ?" de Vanda Raýmanová (9'50) : Deux petits garçons venus de nulle part construisent une maison un peu particulière pour se protéger du loup.

     - "Mon monstre et moi" de Claudia Röthlin (3'00) : Une petite fille a très peur des monstres. Elle en voit partout: dans la cave, dans la rue et même sous son lit !

     Plus d'infos : cliquez

     

     

    Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2011 :

    Nos prochains filmsTHE ARTIST

    de Michel Hazanavicius

    Avec Jean Dujardin, Bérénice Bejo, John Goodman

    France - 2011 - 1h40

    Genre : Romance, Drame, Comédie

    Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2011

    Du 30 novembre au 6 décembre

     

    Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour.

     

     

    Nos prochains filmsWE NEED TO TALK ABOUT KEVIN

    de Lynne Ramsay

    Avec Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller

    USA/Grande-Bretagne - 2011 - 1h50 - Vo.st

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Genre : Drame, Thriller

    Du 30 novembre au 6 décembre

     

    Eva a mis sa vie professionnelle et ses ambitions personnelles entre parenthèses pour donner naissance à Kevin. La communication entre mère et fils s’avère d’emblée très compliquée. A l’aube de ses 16 ans, il commet l’irréparable. Eva s’interroge alors sur sa responsabilité. En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin, elle tente de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire.

     

    Nos prochains filmsPRUD'HOMMES

    de Stephane Goël

    Suisse - 2011 - 1h25

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 3 décembre à 20h30, suivie d'un débat avec Jean Pierre Piovesan et Marie-Paule Dimur (Conseillers Prud’Hommes salariés CFDT).

    Film proposé dans le cadre de "Agir/Réagir" en partenariat avec le cinéma Le Parc de La Roche sur Foron et le cinéma Novel d'Annecy.

    Prud'Hommes est une immersion au coeur d'un Tribunal dans lequel se règlent les conflits entre employeurs et salariés. Cette juridiction spécifique est un terrain de confrontation où s'expriment toutes les tensions, les souffrances et les révoltes qui traversent le monde du travail. En quête de justice ou de reconnaissance, des employés prennent la parole et font face à leur patron. Cette scène de théâtre d’un genre particulier nous plonge au coeur d'une véritable comédie humaine, reflet de la société d'aujourd'hui.

     

    Semaine du 23 au 29 novembre 2011 :

    Nos prochains filmsLES HOMMES LIBRES

    de Ismael Ferroukhi

    Avec Tahar Rahim, Michael Lonsdale, Mahmud Shalaby

    France - 2011 - 1h39

    Genre : Drame

    Du 23 au 29 novembre

     

    1942, Paris est occupée par les Allemands. Younes, un jeune émigré algérien, vit du marché noir. Arrêté par la police française, Younes accepte d’espionner pour leur compte à la Mosquée de Paris. La police soupçonne en effet les responsables de la Mosquée, dont le Recteur, de délivrer de faux-papiers à des Juifs et à des résistants. A la mosquée, Younes rencontre le chanteur d’origine algérienne Salim Halali. Touché par sa voix et sa personnalité, Younes se lie d’amitié avec lui. Il découvre rapidement que Salim est juif. Malgré les risques encourus, Younes met alors un terme à sa collaboration avec la police.

     

     

    Nos prochains filmsDRIVE

    de Nicolas Winding Refn

    Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston

    USA - 2011 - 1h40 - Vo.st

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Genre : Action, Thriller

    Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2011.

    Du 23 au 29 novembre

     

    Un jeune homme solitaire conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur, et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant. Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul. Lorsque le mari d’Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s’acquitter d’une dette, il décide pourtant de lui venir en aide…

    Analyse du film par Guy Magen : Samedi 26 novembre à 17h45 (en savoir + : cliquez)

     

     

    Nos prochains filmsLIBERO

    de Kim Rossi Stuart

    Avec Alessandro Morace, Marta Nobili, Kim Rossi Stuart

    Italie - 2006 - 1h48 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Séance unique mercredi 23 novembre à 14h15.

    Film proposé en partenariat avec l'ODAC dans le cadre du dispositif "Collège au cinéma".

    Renato est le père de deux enfants, Viola, à qui il témoigne une affection évidente, et son petit frère Tommi, avec qui les rapports sont moins faciles. Ils vivent dans un appartement de Rome, et l’existence s’organise tant bien que mal, entre les jobs épisodiques de Renato et les entraînements de natation de Tommi, auxquels il rechigne malgré l’enthousiasme de son père, incapable de comprendre et d’accepter que son fils puisse préférer le football, "ce sport d’imbéciles" selon ses mots. L’enfant se crispe également lorsqu’un autre sujet est évoqué : "où est maman ?"…

     


    Nos prochains filmsLES FAGOR ET LES BRANDT

    de Anne Argouse et Hugues Peyret

    France - 2007 - 52 minutes

    Genre : Documentaire

    Séance unique vendredi 25 novembre à 20h30, suivie d'un débat animé par le réseau Savoie-Léman Solidaire et  Laurent genevois, Secrétaire Général de l'Union Locale CGT Annemasse.

    En 2005, l’entreprise espagnole Fagor rachète Brandt et devient un des leaders du secteur de l’électroménager européen. Les salariés français sont inquiets et redoutent les licenciements. Mais Fagor n’est pas une entreprise comme les autres, c’est une coopérative. Élire et révoquer ses dirigeants, voter les salaires et la redistribution des bénéfices, c’est le mode de fonctionnement de Fagor. Un système initié, il y a cinquante ans, par un prêtre républicain dans un Pays basque de tradition ouvrière, résistante et autonomiste. Quand les Fagor deviennent propriétaires de Brandt, trahissent-ils leur principe de solidarité ? Comment les salariés de Brandt vont-ils être traités par leurs nouveaux patrons ? Les Fagor peuvent-ils appliquer leurs principes coopératifs à l’échelle internationale ?

     

    Semaine du 16 au 22 novembre 2011 :

    Nos prochains filmsET MAINTENANT ON VA OÙ ?

    de Nadine Labaki

    Avec Nadine Labaki, Claude Msawbaa, Leyla Fouad

    France/Liban - 2011 - 1h50 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Du 16 au 22 novembre

     

    Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, "Et maintenant on va où ?" raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence. Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent ?

     

    Nos prochains filmsRESTLESS

    de Gus Van Sant

    Avec Henry Hopper, Mia Wasikowska , Ryo Kase

    USA - 2011 - 1h35 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 16 au 22 novembre

     

    Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont morts dans un accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent, ils se découvrent d’étonnants points communs. Pour Enoch et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de toute créature, c’est le début d’une relation exceptionnelle. En apprenant la mort imminente d’Annabel, Enoch propose de l’aider à vivre ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les traditions et la mort elle-même.

     

     

    Nos prochains filmsROMPRE LE SILENCE

    de Jean-Luc Raby

    France - 2010 - 35 minutes

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 19 novembre à 16h30, suivie d'un débat avec le réalisateur Jean-Luc Raby et le Dr Jean Porta, psychiatre.

    Film proposé dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, en partenariat avec l'association SURVIE.

    Goma, région du Nord Kivu, en République Démocratique du Congo, Sur une période d’un an, le film nous montre comment des femmes confrontées à la violence de la guerre, se mobilisent pour survivre. Les personnes que j’ai rencontrées, les lieux que j’ai traversés, m’ont rapidement confronté à ce que le Congo a de plus paradoxal : la vie et la mort qui cohabitent sans cesse.

    Jean-Luc Raby

     

     

    Nos prochains filmsLA BALADE SAUVAGE

    de Terrence Malick

    Avec Martin Sheen, Sissy Spacek, Warren Oates

    USA - 1974 - 1h35 - Vo.st

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Genre : Drame , Romance

    Séance unique samedi 19 novembre à 18h30, suivie d'un commentaire de Peggy Zejgman-Lecarme, médiatrice culturelle.

    Film proposé dans le cadre de Ciné Mémoire, en partenariat avec l'ODAC.

    Inspirée de l’histoire authentique de Charlie Stark-Weather et Caril Fugate, "La Balade Sauvage" nous conduit sur les traces de deux jeunes amants immatures et frénétiques, qui passent l’été 1958 à sillonner le Nebraska et le Wyoming en déchargeant leurs fusils sur quiconque croise leur chemin. Une cavale folle, un amour inconditionnel et primitif au milieu d’une nature vibrante filmée avec grâce, qui fait de ce premier film de Terrence Malick une oeuvre lumineuse. 

     

    Programme du 19 octobre au 15 novembre 2011

    Programme du 19 octobre au 15 novembre 2011

    Télécharger le programme au format pdf : Cliquez

     

     

    Semaine du 9 au 15 novembre 2011 : 

    Nos prochains filmsPOULET AUX PRUNES

    de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud

    Avec Mathieu Amalric, Edouard Baer, Maria de Medeiros

    France/Belgique - 2011 - 1h33

    Genre : Drame

    Du 9 au 15 novembre

     

    Téhéran, 1958. Nasser Ali Khan, musicien célèbre, a perdu le goût de vivre. Plus aucun instrument ne semble pouvoir lui redonner l’inspiration depuis que son violon a été brisé. Sa tristesse est d’autant plus forte que son amour de jeunesse, rencontré au coin d’une rue peu après cet incident, ne l’a pas reconnu. Après avoir cherché en vain à remplacer l’instrument reçu de son maître de musique, Nasser en arrive à la seule conclusion possible : puisque aucun violon ne peut plus lui procurer le plaisir de jouer, il se mettra au lit pour attendre la mort.

    Après "Persepolis", Marjane Satrapi adapte à nouveau une de ses bande dessinée au cinéma, mais cette fois-ci, elle choisi la fiction, et non plus le film d'animation, pour donner vie à ses personnages.

     

    Nos prochains filmsL'APOLLONIDE - SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE

    de Bertrand Bonello

    Avec Hafsia Herzi, Céline Sallette, Jasmine Trinca

    France - 2011 - 2h02

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Du 9 au 15 novembre

     

    À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

    Grains de peau, cascades de cheveux, regards indolents ou insolents, nudités qui évoquent Renoir ou Manet, le tout filmé avec un sens du cadre et du mouvement : "L'Apollonide", cinquième long métrage de Bertrand Bonello, est un choc esthétique. L'un des plus beaux films sur la chair féminine.

    G.O (Télérama)

     

     

    Semaine du 2 au 8 novembre 2011 :

     

    Nos prochains filmsDE BON MATIN

    de Jean-Marc Moutout

    Avec Jean-Pierre Darroussin, Valérie Dréville, Xavier Beauvois

    France/Belgique - 2011 - 1h31

    Genre : Drame

    Du 2 au 8 novembre

     

    Lundi matin, Paul Wertret se rend à son travail, à la banque où il est chargé d’affaires. Il arrive, comme à son habitude, à 8h précises, sort un revolver et abat deux de ses supérieurs. Puis il s’enferme dans son bureau. Dans l’attente des forces de l’ordre, cet homme, jusque là sans histoire, revoit des pans de sa vie et les évènements qui l’on conduit à commettre son act

    Dès son premier long métrage "Violence des échanges en milieu tempéré", Jean-Marc Moutout avait pointé l'inhumanité de la gestion des ressources humaines. Mais "De bon matin", c'est sa grande force, ne va jamais là où on l'attend. Le réalisateur s'intéresse moins aux mécanismes du harcèlement moral qu'au portrait psychologique d'un homme dont l'existence vacille.

    Samuel Douhaire (Télérama)

     

     

     

    Nos prochains filmsLE COCHON DE GAZA

    de Sylvain Estibal

    Avec Sasson Gabai, Baya Belal, Myriam Tekaïa

    France/Palastine - 2011 - 1h39 - Vo.st

    Genre : Comédie

    Du 2 au 8 novembre

     

    Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé a se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable. Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandabl

    Humaniste et bon enfant, cette comédie sans prétention, dont la tenue ne se relâche jamais, joue sur les ressemblances entre Israéliens et Palestiniens sans s'arrêter sur les différences. La violence n'est pas occultée, que ce soit celle infligée aux Gazaouis par l'armée israélienne ou celle des attentats anti-Israéliens. Mais elle est toujours traitée sur le même mode farcesque.

     Isabelle Regnier (Le Monde)

     

    Programme du 22 octobre au 1er novembre 2011 :

    Festimôm 2011 :

     

    Festimôm 2011Cars 2

    de Brad Lewis et John Lasseter

    USA - 2011 - 1h52

    Genre : Animation - Dès 4 ans - Tarif A

    Du 23 au 30 octobre

    Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international !

    En savoir + : cliquez

     

    Festimôm 2011Les contes de la nuit

    de Michel Ocelot

    France - 2011 - 1h24

    Genre : Animation - Dès 4 ans - Tarif A

    Du 22 octobre au 1er novembre

    Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible...

    En savoir + : cliquez

     

     

    Festimôm 2011Nicostratos le pélican

    de Olivier Horlait

    Avec Emir Kusturica, Thibault Le Guellec, François-Xavier Demaison

    France - 2011 - 1h35

    Genre : Comédie - Dès 6 ans - Tarif A

    Du 22 au 29 octobre

    Yannis a 14 ans et vit sur une petite île grecque qui a su demeurer sauvage. Depuis la mort de sa mère, la relation qui l’unit avec son père, Démosthène, s’est durcie. Lors d’un voyage à Athènes, il sauve d’une mort probable un jeune pélican du nom de Nicostratos. Contraint de l’élever en cachette pour soustraire à la colère paternelle, Yannis devient bien malgré lui une vedette dans son île qui se trouve transformée par le tourisme grâce à ce magnifique pélican blanc, le plus grand oiseau d’Europe ! C’est un été unique, celui dont on se souvient tout le reste de sa vie. Yannis y découvrira l’amour que son père lui porte et qu’il n’avait jamais su lui témoigner.

    En savoir + : cliquez

     

    Festimôm 2011Winnie l'ourson

    de Stephen J. Anderson et Don Hall

    USA - 2011 - 1h05 - VF

    Genre : Animation , Famille - Dès 3 ans - Tarif A

    Du 23 au 29 octobre

    Un nouveau jour se lève dans la Forêt des rêves bleus. Comme à l'habitude, Winnie l'ourson se réveille avec une faim de loup et s'aperçoit qu'il n'a plus de miel. Il part en chercher, mais cela va s'avérer plus compliqué que prévu. Il commence par être interrompu en cours de route par un concours pour trouver une nouvelle queue à Bourriquet. Poursuivant son chemin, Winnie trouve ensuite un mot de Jean-Christophe où il est écrit : "Je suis sorti. Des choses à faire. Je reviens bientôt". Mais Maître Hibou interprète mal le message et raconte à tous que le jeune garçon a été enlevé par une créature mystérieuse...

    En savoir + : cliquez

     

    Festimôm 2011Rouge comme le ciel

    de Christiano Bortone

    Avec Luca Capriotti, Francesco Campobasso, Marco Cocci

    Italie - 2010 - 1h36 - VF

    Comédie dramatique - Dès 7 ans - Tarif A

    Du 22 octobre au 1er novembre

    Mirco perd la vue à l'âge de dix ans et doit poursuivre sa scolarité dans un institut spécialisé. Loin de son père, il ne peut plus partager avec lui sa passion du cinéma. Il trouve pourtant le moyen de donner vie aux histoires qu'il s'invente: il enregistre des sons sur un magnétophone puis coupe les bandes, les colle et les réécoute. L'école très stricte n'approuve pas du tout ses expériences et fait tout pour l'en écarter. Mais Mirco, loin de se résigner, poursuit sa passion...

    En savoir + : cliquez

    Dossier pédagogique : cliquez

     

    Festimôm 2011Ma petite planète chérie

    de Jacques-Rémy Girerd

    France - 2010 - 44 minutes

    Genre : Animation - Dès 3/4 ans - Tarif B

    Du 23 au 29 octobre

    Neuf histoires qui abordent l’écologie de manière amusante et poétique : Le Voyage d’une goutte d’eau, Les Mal-aimés, La Racine magique, La Coccinelle et le puceron, Des montagnes d’emballages, Le Hérisson amoureux, 20 millimètres sous terre, Tintamarre et bouche cousue, De l’air de l’air !

    En savoir + : Cliquez

                                                               Documents pédagogiques : cliquez

     

     

     

    Festimôm 2011La boîte à malice

    de Koji Yamamura

    Japon - 2011 - 38 minutes

    Genre : Animation - Dès 2/3 ans - Tarif B

    Du 22 au 30 novembre

    Si on ouvrait cette boîte à malice… On y trouverait des oiseaux espiègles, un petit chien et ses amis musiciens ou encore un crocodile hirsute qui a mal aux dents…Cinq perles de l'animation japonaise pour les tous petits : "Une Maison","Les Sandwiches","Imagination","Kipling Junior", et "Quel Est Ton Choix ? ".

    En savoir + : cliquez

    Dossier pédagogique : cliquez

     

     

    Semaine du 19 au 21 octobre 2011 :

    Nos prochains filmsLOURDES

    de Jessica Hausner

    Avec Sylvie Testud, Léa Seydoux, Bruno Todeschini

    France - 2011 - 1h39

    Genre : Drame

    Du 19 au 21 octobre

     

    Christine a passé la majeure partie de sa vie immobilisée dans un fauteuil roulant. Elle se rend à Lourdes, site de pèlerinage légendaire au cœur des Pyrénées, afin de sortir de son isolement. Elle se réveille un matin apparemment guérie par un miracle. Le leader du groupe de pèlerinage, un séduisant membre de l’ordre de Malte, commence à s’intéresser à elle. Alors que sa guérison suscite jalousie et admiration, Christine tente de profiter de sa nouvelle chance.

    "Lourdes", tel que le voit la cinéaste autrichienne Jessica Hausner (ancienne assistante de Michael Haneke), est fascinant dans ses rituels, ses protocoles, ses processions. Mais il prête surtout à une parabole qui dépasse de loin le folklore local. Toute vie ne consiste-t-elle pas à espérer un miracle ? La mise en scène de la cinéaste accentue et accuse l'autre mise en scène : celle à quoi les malades sont exposés. Lesquels guettent des signes partout, jusque dans le frémissement d'un simple rideau. Le film s'attache aussi avec précision à la crédulité, aux mesquineries, aux rivalités de ces pèlerins. Le miraculé sera-t-il le plus croyant, le plus méritant ?

    Louis Guichard (Télérama)

     

    Programme du 21 septembre au 18 octobre 2011 :

    Programme du 21 septembre au 18 octobre 2011

    Télécharger le programme au format PDF : Cliquez

     

     

     

     

    Semaine du 12 au 18 octobre 2011 :

    Nos prochains filmsLES BIEN-AIMÉS

    de Christophe Honoré

    Avec Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve, Ludivine Sagnier

    France - 2011 - 2h19

    Genre : Comédie dramatique

    Du 12 au 18 octobre

     

    Du Paris des sixties au Londres des années 2000, Madeleine, puis sa fille Véra vont et viennent autour des hommes qu’elles aiment. Mais toutes les époques ne permettent pas de vivre l'amour avec légèreté. Comment résister au temps qui passe et qui s'attaque à nos sentiments les plus profonds ?

    En faisant défiler les époques, Christophe Honoré dessine des lignes de vie croisées, parallèles ou brisées, et fait apercevoir un drôle de gouffre entre les générations. C'est dans la durée que le film prend toute sa force. La première période, consacrée à la mère (Ludivine Sagnier pour les années 1960-1970, puis Catherine Deneuve), peut ainsi apparaître comme un prologue charmant. Il faut que les destins s'esquissent : en pionnière de la légèreté, la mère saura s'inventer une vie de retrouvailles avec son amour contrarié, intermittent (Milos Forman), n'hésitant pas à se marier avec un autre (Michel Delpech). Tandis que sa fille, héritière fêtarde de la liberté sexuelle, sans attaches ni contraintes, s'épuisera à vouloir quelqu'un qui la rejette. Si destinées il y a, le cinéma d'Honoré reste heureusement celui des instants : disjoints, distendus, suspendus. Le tragique de l'existence a l'élégance de se laisser lire en filigrane, à travers les multiples citations - Demy, Truffaut, Buñuel, Ophuls. Et plus encore à travers les chansons originales d'Alex Beaupain. Elles explorent de façon radieuse tout un nuancier de sentiments déchirants - le dégrisement de la fin de la jeunesse, des abîmes de solitude... Mais aussi les contradictions que recèle chacun de ces sentiments.

    Louis Guichard (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

    Nos prochains filmsTHIS MUST BE THE PLACE

    de Paolo Sorrentino

    Avec Sean Penn, Judd Hirsch, Kerry Condon

    Italie/Irlande - 2011 - 1h58 - Vo.st

    Genre : Drame , Romance

    Du 12 au 18 octobre

     

    Cheyenne est une ancienne star du rock. A 50 ans, il a conservé un look gothique, et vit de ses rentes à Dublin. Jusqu'au jour où il apprend que son père, qu'il n'a pas revu depuis trois décennies, et qui habite aux Etats-Unis, aspire à se venger d'une humiliation vécue lors de l'Holocauste.

    Dans ces années où le cinéma italien peine à se faire reconnaître au niveau international, Sorrentino s'impose comme le cinéaste le plus doué de sa génération : son originalité formelle, ses cadrages surprenants, son esthétique baroque où la musique joue un rôle primordial, vont de pair avec la rigueur de son propos. Avec "This must be the place", le cinéaste nous offre un autre personnage hors normes. Sean Penn trouve ici un rôle exceptionnel qu'il interprète en allant jusqu'au bout de la logique du personnage, sans jamais chercher à le normaliser ou à atténuer ce qu'il peut avoir de ridicule.

    Jean-Dominique Nuttens (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Semaine du 5 au 11 octobre 2011 :

    Nos prochains filmsLA GUERRE EST DÉCLARÉE

    de Valérie Donzelli

    Avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm, César Desseix

    France - 2011 - 1h40

    Genre : Comédie dramatique

    Du 5 au 11 octobre

     

    Elle s'appelle Juliette, lui Roméo. Ils se sont rencontrés à Paris, au début du XXIe siècle, sont tombés amoureux, très amoureux. Ils ont fait un enfant, Adam. Mais, à l'âge de 18 mois, Adam développe une tumeur maligne au cerveau...

    Valérie Donzelli en a fait un film d'une inventivité exubérante, traversé de bout en bout par le souffle d'un ouragan. Sans rien occulter de la nature du cancer, elle l'envisage du point de vue du couple de parents, comme une épreuve immense à surmonter à deux, par amour pour cet enfant autant que par respect pour le sentiment qui les lie l'un à l'autre. (...) La légèreté fantasque des chansons, des gags incongrus, y compris dans les moments les plus noirs, des cassures de rythme, maintiennent le film sur le terrain d'une poésie enchantée ouvertement héritière de Jacques Demy. Des artifices formels -déréalisent le récit alors qu'une hyper-précision dans les détails l'inscrit dans un environnement quasi documentaire. Cette formidable économie narrative caractérisait déjà "La Reine des pommes" (2009), premier long-métrage de la cinéaste. Elle s'affirme ici avec une force et une ampleur à la mesure du sujet traité.

    Isabelle Regnier (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

     

    Nos prochains filmsHABEMUS PAPAM

    de Nanni Moretti

    Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti, Jerzy Stuhr

    Italie - 2011 - 1h42 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Du 5 au 11 octobre

     

    Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise…

    Malgré son titre en latin, malgré le poids des rituels catholiques romains qui organisent les premières séquences, Habemus Papam n'a que peu de chose à voir avec la religion et la foi. Il s'agit plutôt d'une complainte, écrite, mise en scène et interprétée par Nanni Moretti, homme de spectacle qui vit dans le regard des autres depuis quelques décennies, au point d'en avoir conçu une certaine lassitude, accrue par l'approche de la vieillesse. Cette lassitude tient aux blessures d'amour-propre que la vie publique a infligées au plus narcissique des auteurs de cinéma (et Dieu sait que la concurrence est rude en la matière) et ces lamentations confèrent à "Habemus Papam" une dimension comique qui affleure régulièrement. Mais l'essentiel de ce film qui émeut souvent, sans qu'on s'y attende, est constitué d'une matière mélancolique, d'une réflexion poétique sur le devoir et le plaisir, la liberté et ses limites. (...) Habemus Papam est l'un des plus beaux films de Nanni Moretti, un spectacle d'une invention constante.

    Thomas Sotinel (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

     

    Semaine du 28 septembre au 4 octobre 2011 :

    Nos prochains filmsMELANCHOLIA

    de Lars von Trier

    Avec John Hurt, Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg

    Danemark - 2011 - 2h10 - Vo.st

    Genre : Drame, Science fiction

    Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 2011

    Du 28 septembre au 4 octobre

     

    À l'occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre...

    C'est une histoire qui commence par la fin : la fin du monde. Cinq minutes d'ouverture, au sens opératique du terme, où Lars von Trier présente tous les motifs du récit avec une puissance symbolique rare. Sur les notes déchirantes de Tristan et Iseult, une mariée glisse au ralenti dans le courant d'un ruisseau, une mère et son enfant s'enfoncent dans l'herbe d'un parcours de golf, une planète engloutit la Terre. Ces cinq minutes renversantes lancent, en majesté, le film le plus accompli du cinéaste danois. (...) Lars von Trier délaisse sa misogynie pour signer deux admirables portraits de femme. Justine trouve enfin la paix dans le chaos, Claire, sa soeur, ne peut se résoudre à disparaître car elle a beaucoup à perdre : son fils. Le petit garçon observe le rapprochement de la planète Melancholia à travers un téléscope bricolé avec un bâton et une tige de fer. Cette touche de simplicité dans une mise en scène au baroque grandiose est la plus belle trouvaille du film.

    S.D. (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsUN AMOUR DE JEUNESSE

    de Mia Hansen-Løve

    Avec Lola Creton, Sebastian Urzendowsky, Magne Havard Brekke

    France - 2011 - 1h50

    Genre : Comédie dramatique

    Du 28 septembre au 4 octobre

     

    Camille a 15 ans, Sullivan 19. Ils s’aiment d’un amour passionnel, mais à la fin de l’été, Sullivan s'en va. Quelques mois plus tard, il cesse d'écrire à Camille. Au printemps, elle fait une tentative de suicide...

    On dira qu'elle n'a guère de mérite, que la chose était écrite : Mia Hansen-Love met admirablement en scène les histoires d'amour. Leur passion, leur trouble, leur douleur, leur fatalité, leur imparable force de vie jusque dans le désespoir, dont parfois elles nous accablent. On dira aussi que cette veine intimiste, ce goût de la jeunesse, ces variations rohmériennes sur le jeu cruel des sentiments sentent un peu le pré carré du cinéma d'auteur français. On dira ce qu'on voudra. Reste ceci : à 30 ans et en l'espace de trois films ("Tout est pardonné", 2007 ; "Le Père de mes enfants", 2009 ; "Un amour de jeunesse"), Mia Hansen-Love s'impose comme l'un des plus lumineux talents du jeune cinéma français. Ils ne sont pas si nombreux, et encore plus rares, ceux qui se sont révélés ainsi d'emblée. Le premier long métrage de Mia Hansen-Love offrait déjà cet impressionnant mélange de maturité, d'élégance narrative, de vérité dans l'expression des sentiments qui n'a cessé depuis lors de nous séduire. La preuve par l'exemple avec cet "Amour de jeunesse", qui porte bien son nom. Le titre ressemble au film : il est clair, direct, ne trompe pas sur la marchandise. Il a en même temps la complexité d'une expérience vécue dans le secret de tous les coeurs, rendue précieuse d'être à la fois si singulière et si universelle.

    Jacques Mandelbaum (Le Monde)

     En savoir + : cliquez

     

    Nos prochains filmsGASLAND

    de Josh Fox

    Avec Dick Cheney, Pete Seeger, Richard Nixon

    USA - 2011 - 1h47 - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Séance unique vendredi 30 septembre à 20h30, suivie d'un débat.

    Les plus importantes recherches de gisements de gaz naturel sont en ce moment entreprises à travers tous les États-Unis. La société Halliburton a développé une technologie de forage, la fracturation hydraulique, qui va permettre aux États-Unis de devenir « l’Arabie Saoudite du gaz naturel ». Mais cette technique est-elle sans danger ? Lorsque le cinéaste Josh Fox reçoit une lettre l’invitant à louer ses terres pour y faire un forage, il va sillonner le pays et découvrir en chemin des secrets bien gardés, des mensonges et des toxines…

    GasLand: chronique d’une catastrophe écologique avérée aux Etats Unis... et de ce qui pourrait nous attendre en France. La projection du film sera suivie d'un débat animé par Jacques Cambon, d'ATTAC 74 Genevois, Collectif “non au gaz de schiste – Haute Savoie”. Il fera un point de la situation chez nous : une loi en trompe l’œil, des permis d’exploration pas abrogés, y compris en Haute Savoie, et des foreurs impatients : que pouvons nous faire ?”.

    En savoir + : cliquez

     

    Semaine du 21 au 27 septembre 2011 :

    Nos prochains filmsLA FÉE

    de Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy 

    Avec Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy

    France/Belgique - 2011 - 1h33

    Genre : Comédie

    Du 21 au 27 septembre

     

    Dom est veilleur de nuit dans un petit hôtel du Havre. Un soir, une femme arrive à l’accueil, sans valise, pieds nus. Elle s’appelle Fiona. Elle dit à Dom qu’elle est une fée et lui accorde trois souhaits. Le lendemain, deux vœux sont réalisés et Fiona a disparu. Mais Dom est tombé amoureux de la Fée Fiona et veut la retrouver.

    En trois longs métrages aussi tendres que déjantés, le trio belge Abel, Gordon et Romy a défini son univers : peu de paroles, des plans fixes soigneusement dessinés où des individus ordinaires se prennent les pieds dans le tapis, et une poésie bricolée à base de quiproquos et de gags à répétition. On retrouve ici intacts leur amour fétichiste du burlesque (Chaplin et Etaix en bandoulière).

    Gaël Golhen (Première)

    En savoir plus : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsLA PIEL QUE HABITO

    de Pedro Almodóvar

    Avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes

    Espagne - 2011 - 1h57 - Vo.st

    Genre : Thriller , Drame

    Du 21 au 27 septembre

     

    Depuis que sa femme a été victime de brûlures dans un accident de voiture, le docteur Robert Ledgard, éminent chirurgien esthétique, se consacre à la création d’une nouvelle peau, grâce à laquelle il aurait pu sauver son épouse. Douze ans après le drame, il réussit dans son laboratoire privé à cultiver cette peau. Il ne lui reste plus qu'a trouver une femme qui lui servira de cobaye…

    Après s'être réapproprié les codes du mélodrame pour livrer de grands films, de "Tout sur ma mère" à "Etreintes brisées", Pedro Almodovar prend un tournant vers le film noir avec "La piel que habito" (en français : La peau que j'habite). Librement inspiré de l'excellent polar de Thierry Jonquet "Mygale", son scénario réactualise le thème du savant fou à l'heure de la vengeance et de la loi du désir. A l'ombre de Bunuel, de Franju et d'Hitchcock, l'ex-enfant chéri de la Movida fait preuve de maturité en passant les codes du thriller et de l'épouvante à la moulinette de son univers.

    Christian Viviani (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

    Programme du 20 juillet au 20 septembre 2011 :

    On parle de nous

    Téléchargez le programme au format PDF

     

     

     

    Semaine du 14 au 20 septembre 2011 :

     

    Nos prochains filmsLE MOINE

    de Dominik Moll

    Avec Vincent Cassel, Déborah François, Joséphine Japy

    France - 2011 - 1h41

    Genre : Historique , Aventure

    Du 14 au 20 septembre

     

    Adaptation du célèbre roman gothique de Matthew G. Lewis, publié en 1796, "Le Moine" raconte le destin tragique de Frère Ambrosio dans l’Espagne catholique du XVIIe siècle. Abandonné à la naissance aux portes du couvent des Capucins, Ambrosio est élevé par les frères. Devenu un prédicateur admiré pour sa ferveur et redouté pour son intransigeance, il se croit à l’abri de toute tentation. L’arrivée d’un mystérieux novice va ébranler ses certitudes et le mener sur le chemin du péché.

    Que ce soit dans "Harry, un ami qui vous veut du bien" ou "Lemming", Dominique Moll a toujours exploité l'idée du ver dans le fruit, déclinée cette fois sous la forme du vice dans la peau. Le réalisateur à beau adapter le roman gothique éponyme de Matthew G. Lewis, ses obsessions et ses références à Hitchcock, auxquelles s'ajoutent ici celles à Murnau et à De Palma, sont toujours là. En entrechoquant romantisme et fantastique, mythes oedipien et faustien, gothique anglais et catholicisme espagnol, le roman offre une richesse de contraste que Moll exploit visuellement.

    Stéphanie Lamome (Première)

     

    Nos prochains filmsDANS L'AIR DU TEMPS

    de Marc Peyronnard

    France – 45 min

    Séance unique vendredi 16 septembre à 21h, suivie d'un débat avec l'association Bourgeons et le Dr Dominique LEDUC, pneumologue-infectiologue au CHI Annemasse-Bonneville. 

    En savoir + : Cliquez

    Film présenté dans le cadre de la semaine de la mobilité, en partenariat avec l'association BouRgeons.

    En matière de qualité de l'air et de santé publique, la situation est alarmante et l'heure est au changement. En se basant sur la situation de l'agglomération grenobloise, le film "Dans l'air du temps" présente les différentes sources de pollution ainsi que leurs impacts sur la santé et l'environnement tout en éclairant le public sur la situation politique actuelle et sur les nécessités d'agir pour protéger notre santé.

     

     

    Nos prochains filmsDES SOURIS ET DES HOMMES

    de Gary Sinise

    Avec John Malkovich, Alexis Arquette, Gary Sinise

    USA - 1992 - 1h55 - Vo.st

    Genre : Drame

    Film proposé dans le cadre du 9ème PATAF d'Annemasse - Théâtre sans frontière.

    Du 14 au 20 septembre

    La crise des années 30 aux Etats-Unis. Deux amis inséparables, George et Lennie, sont journaliers agricoles en quête de travail à travers la Californie. George protège Lennie, un géant à la cervelle d’enfant qui ne connaît pas sa force. Lennie n’a qu’une obsession : s’occuper des lapins au pelage si doux que George lui confie. Dès leur arrivée dans un nouveau ranch, se dresse le décor du drame à venir, Curley, le fils du patron, trouve dans la boxe un exutoire à ses complexes en cherchant à combattre les grands costauds qui ne savent pas se défendre.

    Gary Sinise nous offre ici une reconstitution d'une fidélité absolue de l'univers de John Steinbeck. Les champs de blé écrasés par le soleil, les ouvriers migrants de la Grande Dépression, les situations, mais aussi les dialogues conservent la même pureté et la même simplicité qui étaient celles de l'oeuvre de l'écrivain. Les acteurs, en particulier John Malkovich, servent à merveille cette grande production.

    François Xavier Barbant (Les fiches du cinéma)

     

     

     

    Semaine du 7 au 13 septembre 2011 :

     

    Nos prochains filmsUNE SÉPARATION

     

    de Asghar Farhadi

     

    Avec Leila Hatami, Peyman Moadi, Shahab Hosseini

     

    Iran - 2011 - 2h03 - Vo.st

     

    Genre : Drame

     

    Ours d'Or au Festival de Berlin 2011

     

    Du 7 au 13 septembre

    Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s'occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari, un homme psychologiquement instable…

     

    Après son triomphe au Festival de Berlin, le cinquième long métrage d'Asghar Farhadi apparaît comme une oeuvre quasi parfaite, dans son écriture comme dans sa mise en scène. Farhadi nous a déjà prouvé par le passé qu'il était un maître de la construction dramatique. Le modèle le plus net de cette science du suspense était la disparition du rôle-titre, au début du film "A propos d'Elly". Ici, l'ingéniosité consiste à dissimuler par des leurres certains éléments clés de la narration, de manière à ce que le spectateur, devenu enquêteur, effectue inconsciemment un jeu de piste. Un autre trait marquant de son écriture est le sens du dialogue, à la fois juste et percutant, rempli de paradoxes et de chausse-trapes, passant de la révélation au doute.

     

    Yann Tobin (Positif)

     

     

     

    Nos prochains filmsCHICO & RITA

     

    de Fernando Trueba et Javier Mariscal

     

    Avec les voix de Bebo Valdés, Idania Valdés, Estrella Morente

     

    Espagne/Angleterre - 2011 - 1h34 - Vo.st

     

    Genre : Animation , Musical , Romance

     

    Du 7 au 13 septembre

     

     

     

    Cuba, 1948. Chico, jeune pianiste talentueux, écoute les derniers airs de jazz venus d’Amérique, en rêvant de s’y faire un nom. De son côté, la belle et sauvage Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs et les bals populaires, où sa voix captive toute l’assistance. Des bordels de la Havane à New York, en passant par Hollywood, Paris et Las Vegas, la musique et ses rythmes latinos vont les entraîner dans une histoire d’amour passionnée, à la poursuite de leurs rêves et de leur destinée.

     

    Chico et Rita sont les héros animés d'un film chaleureux, à la fois euphorisant et mélancolique, qui part de La Havane, passe par un Paris postexistentialiste, où toutes les filles ressemblent à Juliette Gréco, pour aboutir à un New York bleu métallisé, où, à la poursuite de Rita, débarquent, un beau jour, Chico et Ramon, son soi-disant imprésario. (...) Visuellement, le film est inventif. Musicalement, c'est une petite merveille. Un hymne à la modernité et à la gaieté de la musique latino. Un hymne au jazz, aussi : comme le héros intègre les plus grands orchestres de l'époque, Trueba et Mariscal ont cherché des musiciens - le trompettiste Michael Philip Mossman ou le saxophoniste Jimmy Heath - capables de recréer la vitesse acrobatique de Dizzy Gillespie, ou la sensualité ouatée de Ben Webster. Réussite totale.

     

    Pierre Murat (Télérama)

     

     

     

    Semaine du 31 août au 6 septembre 2011 :

    Nos prochains filmsPATER

    de Alain Cavalier

    Avec Vincent Lindon, Alain Cavalier, Bernard Bureau

    France - 2011 - 1h45

    Du 31 août au 6 septembre

     

    Pendant un an ils se sont vus et ils se sont filmés. Le cinéaste et le comédien, le président et son 1er ministre, Alain Cavalier et Vincent Lindon. Dans "Pater", vous les verrez à la fois dans la vie et dans une fiction qu’ils ont inventée ensemble.

    Un nouveau film d'Alain Cavalier est comme le nouvel épisode d'une série à laquelle on est attaché. Les fans attendent, confiants, prêts à suivre. Certains seront pris à rebrousse-poil. Le terrain de "Pater" est pourtant familier. Chaque plan porte la marque de son auteur, cette façon de filmer, subtile et ludique, sensuelle et distanciée, qui caractérise le pan récent de son cinéma, opéré en solitaire avec une caméra dv. (…) De quoi Pater est-il le film ? Que l'on soit sur le terrain du cinéma ou de la campagne présidentielle, on est dans les coulisses, en préparation d'une représentation à venir. En mettant sur le même plan acteurs et hommes politiques, Cavalier met au jour la commune ambiguïté de ces fonctions et les éclaire mutuellement d'une manière passionnante. (…) Comment décider de ce qui, chez un acteur censé jouer son propre rôle, relève du jeu ? Comment faire la part des choses, chez un homme politique, entre le calcul et la conviction ? Qu'est-ce qui est montré ou dissimulé ? Cavalier joue avec ces idées, blague, prend sans cesse son spectateur à contre-pied.

    Isabelle Regnier (Le Monde)

     

     

    Nos prochains filmsMY LITTLE PRINCESS

    de Eva Ionesco

    Avec Isabelle Huppert, Anamaria Vartolomei, Georgetta Leahu

    France - 2011 - 1h45

    Genre : Drame

    Avertissement : Ce film comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité du jeune public.

    Du 31 août au 6 septembre

     

    Hannah et Violetta forment un couple hors du commun : mère insaisissable et fillette en quête d'amour maternel, artiste fantasque et modèle malgré elle. Lorsqu’Hannah demande à sa fille si elle veut être son modèle, tout bascule dans la vie de Violetta qui vivait jusque là avec sa tendre grand mère. D’une enfance banale elle devient égérie du milieu branché parisien ...

    "My little princess" ressemble à l'enfance de la réalisatrice Eva Ionesco. Sa mère Irina en fit le modèle de photographies érotiques qui, dans les années 1970, connurent un grand succès. En voyant "My Little Princess", les admirateurs de ces compositions perverses qui cultivaient le goût de l'époque (celle de David Bowie et des derniers films de Visconti) pour la décadence passeront de l'autre côté du miroir, face à l'objectif dévorant et trouveront matière à réflexion. La majorité des spectateurs, ignorants de cette histoire, s'enfonceront dans ce cauchemar illuminé d'instants de beauté et zébré d'éclairs de souffrance. Comme elle l'explique, Eva Ionesco n'a pas cherché à recréer sa propre histoire dans le détail. Hannah est une créature imaginaire, à qui Isabelle Huppert prête les traits de différentes figures de contes de fées : de la marâtre, elle a la méchanceté et les accès de colère ; de la fée, les tenues magiques et la faculté de faire surgir la beauté là où on ne l'attend pas ; de la sorcière, une capacité illimitée à infliger la souffrance.

    Thomas Sotinel (Le Monde)

     

    Nos prochains filmsLA CLEF DES TERROIRS

    de Guillaume Bodin

    France – 2011 – 1h22

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 3 septembre à 20h30 suivie d'un débat avec le réalisateur.

    Sur une saison viticole, "La Clef des Terroirs" suit le parcours de vignerons pas comme les autres. Contre la culture intensive, contre le formatage du goût, ils ont choisi la biodynamie, cette forme d'agriculture qui prône un véritable retour à la terre. Ici, pas de tracteur, on laboure à l'ancienne. Pas d'engrais chimiques, on vaporise des solutions à base de pissenlits et de bouses de vaches. Pas d'objectifs de rendements en hectolitres, on respecte le rythme du vignoble. Les vignes poussent ainsi parmi les herbes et les fleurs, en harmonie avec un écosystème préservé d'une intervention humaine trop corruptrice et en présence d'animaux d'élevage.

     

    Semaine du 27 juillet au 2 août 2011 :

    Nos prochains filmsLE CHAT DU RABBIN

    de Joann Sfar et Antoine Delesvaux

    Avec les voix de François Morel, Maurice Bénichou, Hafsia Herzi

    France - 2011 - 1h40

    Genre : Animation

    Du 27 juillet au 2 août

     

    Un chat qui parle, un matou philosophe qui, avant d'acquérir la parole, a appris à lire et réfléchir sur les genoux de son maître, paisible rabbin dans l'Algérie des années 1920. Un chat qui pense, goûtant la rhétorique et l'exégèse enseignées par l'étude du Talmud. Et surtout un chat qui juge, parfois sans indulgence, les adultes qui l'entourent, tour à tour colons crétins ou religieux intolérants...

    Best-seller en librairie - cinq aventures depuis 2002 -, "Le Chat du rabbin" s'anime sur grand écran. Le scénario réunit les deux premiers et le dernier album de la BD. D'abord une chronique souriante de la vie algéroise, et ensuite l'aventure : la traversée de l'Afrique en autochenille. C'est par le son que le film s'impose. Musique qui mêle rythmes klezmers et inspiration arabo-andalouse, et surtout casting vocal de tout premier ordre : on ne lira plus les aventures du chat raisonneur sans entendre le timbre faussement naïf de François Morel ; son maître rabbin est interprété par Maurice Bénichou, dont le léger accent pied-noir est synonyme de douceur et de fatalisme. La jeune Hafsia Herzi donne joie et sensualité au personnage de Zlabya. Les autres voix, de Fellag à Jean-Pierre Kalfon, en passant par Mathieu Amalric en prince nomade, sont à l'unisson. Dans l'univers de Joann Sfar, l'humour mordant le dispute à la philanthropie. Ainsi, la seconde partie du film est-elle un savoureux voyage initiatique, un apprentissage de la différence, fondé sur la curiosité de l'autre.

    Aurélien Ferenczi (Télérama)

     

    Semaine du 20 au 26 juillet 2011 :

    Nos prochains filmsPOURQUOI TU PLEURES ?

    de Katia Lewkowicz

    Avec Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos, Nicole Garcia

    France - 2011 - 1h39

    Genre : Comédie , Romance

    Du 20 au 26 juillet

     

    A quelques jours de son mariage, un jeune homme qui n’en a pas l’habitude se retrouve confronté à des décisions cruciales. Face à sa fiancée qui a disparu, face à la fille qu’il vient de rencontrer, face à sa belle-famille dont il ne comprend pas la langue, face à sa mère, sa sœur, ses potes et même aux ouvriers sur le chantier de son futur appartement, il doit trancher. Mariage ou passion, passé familial ou futur conjugal, pétales ou dragées, tout va y passer.

    Pour son premier film, Katia Lewkowics évite tous les pièges de la chronique psychologique. Le scénario, habilement construit, joue la carte de l'absurdité et d'un humour sournoisement anxieux pour donner à voir les hésitations et le désarroi du personnage principal. Autour de ce dernier (Benjamin Biolay, remarquable), les autres protagoniste, en premier lieu la soeur (Emanuelle Devos) et la mère (Nicole Garcia), existent eux aussi pleinement, et, malgré leurs ridicules, ne s'abîment jamais dans la caricature. Même inspiration du côté de la mise en scène, nerveuse et inventive, qui excelle à incarner des plans de dialogue improbable, voire impossible entre les personnages.

    Olivier De Bruyn (Positif)

     

     

     

    Programme du 8 juin au 19 juillet 2011 :

     On parle de nous

    Téléchargez le programme au format PDF

     

     

    Programma du 13 au 19 juillet 2011 :

    Nos prochains filmsTHE TREE OF LIFE

    de Terrence Malick

    Avec Brad Pitt, Jessica Chastain, Sean Penn

    USA – 2011 – 2h18 – Vo.st

    Genre : Drame , Fantastique

    Palme d'Or au Festival de Cannes 2011

    Du 13 au 19 juillet

     

    Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu'au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire...

    Nul autre que Malick ne saurait donner aux événements qui jalonnent ce roman familial (naissances des enfants, mésentente conjugale, déceptions professionnelles du père, disparition) une telle densité émotionnelle et sensorielle. Les deux stars masculines perdent tout clinquant hollywoodien pour se fondre dans le grand dessein du maître et ses ellipses vertigineuses. Selon un tournoiement à couper le souffle, le film semble pouvoir restituer toutes les dimensions de la vie et défier l'espace-temps ; enregistrer la fugacité des choses et des sentiments à même la chair des personnages.
    Tous les films de Terrence Malick ont cette dimension cosmique, cette portée métaphysique. Et une forte résonance biblique. De La Balade sauvage au Nouveau Monde, en passant par Les Moissons du ciel, le cinéaste texan montre des paradis que l'on profane, et l'innocence que l'on perd. Mais cette pensée se déployait jusqu'ici implicitement, elle découlait du récit. Cette fois, elle est claironnée - outre l'exergue tiré du Livre de Job - par une voix off professorale qui présente les « deux ordres du monde » : celui de la nature et celui de la grâce.

    Louis Guichard (Télérama)  

     

    Programma du 6 au 12 juillet 2011 :

     ArchivesLE GAMIN AU VÉLO

    de Jean-Pierre et Luc Dardenne

    Avec Cécile de France, Thomas Doret, Jérémie Renier

    France/Belgique – 2011 - 1h27

    Genre : Comédie dramatique

    Grand Prix au Festival de Cannes 2011

    Du 6 au 12 juillet

     

    Cyril, bientôt 12 ans, n'a qu'une idée en tête : retrouver son père qui l'a placé provisoirement dans un foyer pour enfants. Il rencontre par hasard Samantha qui tient un salon de coiffure et qui accepte de l'accueillir chez elle pendant les week-ends. Mais Cyril ne voit pas encore l'amour que Samantha lui porte, cet amour dont il a pourtant besoin pour apaiser sa colère ...

     

    Programme du 29 juin au 5 juillet 2011 :

     

    Nos prochains filmsMINUIT À PARIS

    de Woody Allen

    Avec Owen Wilson, Rachel McAdams, Michael Sheen

    USA – 2011 – 1h34 – Vo.st

    Genre : Comédie , Romance

    Du 29 juin au 5 juillet

     

    Un jeune couple d’américains dont le mariage est prévu à l’automne, se rend pour quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne.

     

     

     

     

    Nos prochains filmsLES YEUX OUVERTS

    de Frédéric Chaudier

    France – 2011 - 1h33

    Genre : Documentaire

    Séance unique vendredi 1er juillet à 20h30 suivie d'un débat animé par des membres de l'association JALMALV Présences-Chablais

    En s’inscrivant dans la période particulière de la fin de l'existence, le réalisateur Frédéric Chaudier regarde, écoute, accompagne les patients, les bénévoles, les équipes soignantes de la maison médicalisée Jeanne Garnier, à l’heure où ces voyageurs particuliers qui séjournent dans l’établissement sont appelés à s’éloigner. Simple, belle et humaine, cette odyssée est une expérience tour à tour tendre, poignante, drôle et émouvante.

     

     

     

     

     

    Nos prochains filmsRIO

    de Carlos Saldanha

    Avec les voix de Laetitia Casta, Lorànt Deutsch

    USA/Canada/Brésil – 2011 – 1h30 - Vf

    Ciné jeune public à partir de 3/4 ans

    Genre : Animation , Aventure , Famille

    Du 29 juin au 5 juillet

    Blu, un perroquet bleu d’une espèce très rare, quitte sa petite ville sous la neige et le confort de sa cage pour s’aventurer au cœur des merveilles exotiques de Rio de Janeiro. Sachant qu’il n’a jamais appris à voler, l’aventure grandiose qui l’attend au Brésil va lui faire perdre quelques plumes ! Heureusement, ses nouveaux amis hauts en couleurs sont prêts à tout pour réveiller le héros qui est en lui et lui faire découvrir tout le sens de l’expression "prendre son envol".

     

    Semaine du 22 au 28 juin 2011 :

    Nos prochains filmsOÙ VA LA NUIT

    de Martin Provost

    Avec Yolande Moreau, Pierre Moure, Edith Scob

    Belgique/France – 2011 - 1h45

    Genre : Drame

    Du 22 au 28 juin

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

     

    Parce qu’elle a été trop longtemps victime, Rose Mayer décide de prendre son destin en main et assassine son mari. Elle part alors à Bruxelles retrouver son fils, qui a fui l’enfer familial depuis des années. Mais la liberté apparente n’efface pas la culpabilité et les histoires de famille ne peuvent se résoudre sans l’accord de l’autre.

    Yolande Moreau, comme à l’accoutumée, investit avec une précision confondante une figure ingrate.

    Gilles Renault (Libération)

     

    Nos prochains filmsHA HA HA

    de Hong Sangsoo

    Avec Kim Sang-kyung, Moon So-ri, Jun-Sang Yu

    Corée du sud – 2011 – 1h56 - Vo.st

    Genre : Drame

    Prix Un Certain Regard au Festival de Cannes 2010

    Du 22 au 28 juin

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Dim : 21h Mar : 18h30

    Le réalisateur Jo Munkyung envisage de quitter la Corée pour partir au Canada. Avant son départ, il revoit autour d'un verre son grand ami, Bang Jungshik, critique de films. Lors de ce rendez-vous arrosé, les deux amis découvrent par hasard qu'ils se sont rendus récemment dans la même petite ville en bord de mer, Tongyeong. Ils décident de se raconter leur voyage réciproque..

    L'auteur de "Conte de cinéma" reste fidèle à son goût des expériences narratives pour entrelacer avec malice les mésaventures amoureuses de ses personnages. Les deux protagonistes racontent leurs histoires en parallèle, sans se rendre compte qu'ils parlent de la même période, des mêmes lieux et des mêmes personnes. Hong Sang-soo donne aux spectateurs un coup d'avance... pour mieux les surprendre dans la dernière demi-heure.

    Samuel Douhaire (Télérama)

     

    Semaine du 15 au 21 juin 2011 :

    Nos prochains filmsLA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE

    de Tran Anh Hung

    Avec Kenichi Matsuyama, Rinko Kikuchi, Kiko Mizuhara

    Genre : Drame , Romance

    Japon – 2011 – 2h13 – Vo.st

    Du 15 au 21 juin

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Tokyo, fin des années 60. Kizuki, le meilleur ami de Watanabe, s’est suicidé. Watanabe quitte alors Kobe et s’installe à Tokyo pour commencer ses études universitaires. Alors qu’un peu partout, les étudiants se révoltent contre les institutions, la vie de Watanabe est, elle aussi, bouleversée quand il retrouve Naoko, ancienne petite amie de Kizuki. Fragile et repliée sur elle-même, Naoko n’a pas encore surmonté la mort de Kizuki. Watanabe et Naoko passent les dimanches ensemble.

    Entouré d'une équipe de virtuoses, le réalisateur compose une oeuvre d'une beauté formelle renversante qui restitue avec la même précision une époque et les tumultes amoureux et sexuels qui agitent les personnages.

    Julien Samy (Première)

     

    Nos prochains filmsANIMAL KINGDOM

    de David Michôd

    Avec Guy Pearce, James Frecheville, Jacki Weaver

    Australie – 2011 – 1h52 – Vo.st

    Genre : Drame

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Grand Prix du Jury au Festival de Sundance 2010

    Du 15 au 21 juin

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h –

    Sam : 18h30 - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Une rue anonyme dans la banlieue de Melbourne. C’est là que vit la famille Cody. Profession : criminels. L’irruption parmi eux de Joshua, un neveu éloigné, offre à la police le moyen de les infiltrer. Il ne reste plus à Joshua qu’à choisir son camp...

    Un film d'initiation qui convoque les moteurs de la tragédie grecque. (...) David Michôd impressionne par sa sobriété et la bonne distance qu'il su trouver pour explorer cette zone de violence morale et physique dans laquelle se trouve plongé Joshua.

    Nicolas Azalbert (Les cahiers du cinéma)

     

    Nos prochains filmsGAZA CREVE L’ECRAN

    de Samir Abdallah

    Palestine/France – 2010 – 1h30 – Vo.st

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 18 juin à 20h30, suivie d'un débat avec le réalisateur.

    Film présenté en partenariat avec l'association "Jeunes Palestiniens en Chemin"

    "Je suis rentré dans Gaza en janvier 2009, juste après le cessez-le-feu. Un ami palestinien, Atef Eissa, qui dirige une agence audiovisuelle, m’a donné une trentaine d’heures de rushes tournés pendant les 22 jours de l’attaque israélienne de l’hiver 2008/2009. La guerre a été filmée par des cameramens palestiniens que j’ai connus à l’époque de l’ancienne télévision palestinienne, aujourd’hui dissoute. Mon ami m’a demandé de regarder leurs images et de voir si je pensais pouvoir en faire un film. Certaines sont insoutenables. Elles hantent les cauchemars de nos amis, et les miens aussi. J’ai décidé de filmer mes entretiens avec ceux et celles qui ont réalisé les images de Gaza sous les bombes. Nous les regardons ensemble, et je leur demande de nous livrer leurs réflexions sur les images qu’ils ont produites sur le conflit, et au-delà, de nous décrire leur paysage mental après cette guerre extrêmement violente".

    Samir Abdallah

     

     

    Semaine du 8 au 14 juin 2011 :

    Nos prochains filmsSI TU MEURS, JE TE TUE

    de Hiner Saleem

    Avec Jonathan Zaccaï, Golshifteh Farahani, Özz Nüjen

    France – 2011 - 1h30

    Genre : Comédie

    Du 8 au 14 juin

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Philippe, qui vient de sortir de prison, rencontre Avdal, d'origine kurde. Les deux hommes se lient d’amitié. Avdal, qui rêve de rester en France, a prévu de faire venir à Paris sa fiancée, Siba. Mais maheureusement, Avdal meurt. Philippe se retrouve seul à devoir s’occuper des funérailles de son ami. Siba arrive à Paris et apprend la mort de son fiancé… Recueillie par un groupe de Kurdes, elle fait la connaissance de Philippe…

    Cette histoire d'amitié insolite est une réussite. Il est question d'honneur et d'amour dans ce film inclassable et revigorant, à la fois comédie et tragédie qui parle d'immigration, de tabous, de différence et de liberté gagnée de haute lutte.

    Isabelle Danel (Première)

    En savoir + : cliquez 

     

    Nos prochains filmsHH, HITLER À HOLLYWOOD

    de Frédéric Sojcher

    Avec Maria de Medeiros, Micheline Presle, Wim Willaert

    France/Belgique – 2011 - 1h27

    Genre : Drame

    Du 8 au 14 juin

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h –

    Sam : 18h30 - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Lorsque Maria de Medeiros entreprend le tournage de son documentaire consacré à l'actrice Micheline Presle, elle retrouve la trace d'un cinéaste mystérieusement disparu en 1946, Luis Aramcheck. En mettant à jour un complot fomenté par Hollywood pour tuer dans l'oeuf la production cinématographique européenne d'après guerre, elle n'imagine pas que cette quête mettra sa vie en danger.

    Ce vrai-faux documentaire, à partir de situations totalement inventées, à la fois thriller et comédie, est une curiosité qui se laisse pourtant regarder avec plaisir.

    Alain Grasset

    En savoir + : cliquez 

     

    Nos prochains filmsLA CLEF DES TERROIRS

    de Guillaume Bodin

    France – 2011 – 1h22

    Genre : Documentaire

    Séance unique samedi 11 juin à 20h30 suivie d'un débat avec le réalisateur.

    Sur une saison viticole, "La Clef des Terroirs" suit le parcours de vignerons pas comme les autres. Contre la culture intensive, contre le formatage du goût, ils ont choisi la biodynamie, cette forme d'agriculture qui prône un véritable retour à la terre. Ici, pas de tracteur, on laboure à l'ancienne. Pas d'engrais chimiques, on vaporise des solutions à base de pissenlits et de bouses de vaches. Pas d'objectifs de rendements en hectolitres, on respecte le rythme du vignoble. Les vignes poussent ainsi parmi les herbes et les fleurs, en harmonie avec un écosystème préservé d'une intervention humaine trop corruptrice et en présence d'animaux d'élevage.

    En savoir + : cliquez 

     

     

     Programme du 11 mai au 7 juin 2011

    On parle de nous

    Téléchargez le programme au format pdf

     

    Programme du 1er au 7 juin 2011 :

    Nos prochains filmsPINA

    de Wim Wenders

    Avec Pina Bausch, Regina Advento, Malou Airoudo

    Allemagne/France - 2011 - 1h43 - Vo.st

    Genre : Documentaire , Biopic , Musical

    Du 1er au 7 juin

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    "Pina" est un film pour Pina Bausch de Wim Wenders. C'est un film dansé, porté par l’Ensemble du Tanztheater Wuppertal et l’art singulier de sa chorégraphe disparue à l’été 2009. Ses images nous convient à un voyage au cœur d'une nouvelle dimension, d’abord sur la scène de ce légendaire Ensemble, puis hors du théâtre, avec les danseurs, dans la ville de Wuppertal et ses environs - cet endroit dont Pina Bausch a fait son port d’attache durant 35 ans et où elle a puisé sa force créatrice.

    Dans les ballets de Pina Bausch, les femmes ont des robes longues aux décolletés profonds. Ni vamps ni guerrières peut-être, plutôt fatales, et proies. Ce qu'elle donne à voir dans son "théâtre danse" est le ressassement du corps dans tous ses états. Transi, assassin. Désirant, désiré, marchandise, maltraité. Appel de tendresse, cible de violence. Fiévreux, séduisant, exubérant, hystérique, sacrifié. (...) "Pina" n'est pas un spectacle de Pina Bausch, c'est un film, à la loupe, un hommage à celle dont Wenders se sent "si loin, si proche". A celle qui n'avait pas son pareil pour magnifier les "faux mouvements". Celle avec laquelle il partageait l'obsession du temps, l'obsession d'égrener les cérémonies qui perdurent "au fil du temps".

    Jean-Luc Douin (Le monde)

    En savoir + : cliquez

    "Pina" sur facebook : cliquez 

     

    Nos prochains filmsWOMEN WITHOUT MEN

    de Shirin Neshat

    Avec Shabnam Tolouei, Arita Shahrzad, Pegah Ferydoni

    Iran - 2011 - 1h35 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique , Historique

    Du 1er au 7 juin

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h –

    Sam : 18h30 – Dim : 21h – Mar : 18h30

    Août 1953, à Téhéran. Alors que la CIA complote avec le Shah d'Iran pour renverser le gouvernement progressiste du docteur Mossadegh, quatre femmes tentent de se libérer des hommes et de leurs tourments. Fakhri se sépare de son mari général après avoir retrouvé son amour de jeunesse. Zarin, une prostituée, s'évade de sa maison close. Munis, jeune femme engagée, s'oppose à son frère traditionaliste que rêve d'épouser son amie Faezeh.

    Pour son premier long métrage (Lion d'argent 2009), Shirin Neshat, jusqu'ici plasticienne et vidéaste, fait preuve d'audace. Elle ose des scènes de bordel et de nudité au hammam qu'on croyait inconcevables au pays de la révolution islamique - et pour cause : "Women without men", produit en Europe, a été tourné au Maroc. Autre surprise, le film rompt avec les canons néoréalistes de Kiarostami et mise sur l'onirisme. Tout de noir vêtu, le fantôme d'une des héroïnes devient l'ange gardien d'un militant communiste. Ses trois compagnes d'infortune se réunissent dans un mystérieux jardin baigné de brume, refuge autant que lieu d'exil. Shirin Neshat illumine cet éden de teintes vives, alors que la couleur semble avoir déserté les séquences de manifestations. Le symbolisme pourra paraître appuyé, la recherche de la belle image - avec usage immodéré des ralentis - parfois artificielle. Mais le film, bien plus qu'un récit historique, séduit comme une allégorie de la lutte contre l'oppression sous toutes ses formes.

    Samuel Douhaire (Télérama)

    Le site du film : cliquez 

     


    Programme du 25 au 31 mai 2011 :

    Nos prochains filmsNOUS, PRINCESSES DE CLÈVES

    de Régis Sauder

    Avec Abou Achoumani, Laura Badrane, Morgane Badrane

    France - 2011 - 1h09

    Genre : Documentaire

    Du 25 au 31 mai

    Mer : 18h30 et 21h - Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Aujourd'hui à Marseille, des élèves du Lycée Diderot s'emparent du roman "La Princesse de Clèves" de Mme de La Fayette, pour parler d'eux. A 17 ans, on aime intensément, on dissimule, on avoue. C'est l'âge des premiers choix et des premiers renoncements.

    Des gosses de cités face à un classique de la littérature. On se croirait dans "L'Esquive", l'agressivité en moins. De lecture en confidences, les ados se regardent vivre, aimer, souffrir, dans l'étonnant miroir que leur tend ce livre du XVIIe siècle. Ils y reconnaissent la naissance des sentiments, y retrouvent le poids des contraintes sociales : carcan familial, religieux, mais aussi regard de leurs pairs, dans leur cour à eux, moins royale mais tout aussi codifiée. Le réalisateur trouve la bonne distance pour cueillir les pensées que la lecture fait éclore. Sur ces visages encore enfantins, il capte les signes d'une transmission réussie, d'une culture vivante.

    Cécile Mury (Télérama)

    En savoir + : cliquez 

     

    Nos prochains filmsL'ÉTRANGÈRE

    de Feo Aladag

    Avec Sibel Kekilli, Settar Tanrıöğen, Derya Alabora

    Allemagne - 2011 - 1h59 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 26 au 31 mai

    Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Pour protéger son fils de son mari violent, Umay, une jeune femme turque d’origine allemande, quitte Istanbul et retourne vivre dans sa famille à Berlin. Mais les membres de sa famille, prisonniers des valeurs de leur communauté, ne l’accueillent pas comme elle l’espérait. Umay est obligée de fuir à nouveau pour épargner le déshonneur aux siens.

    La réalisatrice creuse la dimension de rejet, de violence, de soumission à des codes surannés, vécus avec d'autant plus de vigueur qu'ils sont perçus comme l'unique voie pour garder ses racines : toute évolution est niée dans une société jugée trop permissive par ces immigrés. Evitant tout didactisme, scrutant au plus près l'engrenage de la violence, Feo Aladag cerne ses personnages dans une mise en scène lumineuse où chacun trouve sa dimension et ses raisons d'agir, même dans le dévoiement destructeur.

    Jean A. Gili (Positif) 

    Le site du film : cliquez 

     

    Nos prochains filmsRENCONTRES DU COURT-MÉTRAGE

    À l'occasion de la 5ème édition de son concours de courts-métrages, le Ciné Actuel vous propose une soirée spéciale présidée par le réalisateur Gilles Perret, le samedi 28 mai à 18h.

    Prix d'entrée pour la soirée : 3 €.

    18h : projection des 5 films qui concourent pour le Prix de la Jeunesse, puis vote du public

    18h45 : projection des 10 films qui concourent pour le Prix du Jury et le Prix du Public, puis vote du public

    20h30 : buffet préparé par notre partenaire le restaurant "Barcelone à Tanger" d'Ambilly

    21h15 : projection du film "L'homme qui revient de haut" de Gilles Perret et débat avec le réalisateur

    22h : remise des Prix, parrainés par notre partenaire "Rev Video Concept" de Gaillard

     Nos prochains filmsNos prochains films

     

     

     

     

     

     

     

    Programme du 18 au 24 mai 2011 :

    ArchivesWE WANT SEX EQUALITY

    de Nigel Cole

    Avec Sally Hawkins, Bob Hoskins, Rosamund Pike

    Grande-Bretagne - 2011 - 1h53 - Vo.st

    Genre : Drame, Historique, Comédie.

    Film proposé en partenariat avec la Bibliothèque municipale d'Annemasse.

    Du 18 au 24 mai

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Au printemps 1968 en Angleterre, une ouvrière découvre que, dans son usine, les hommes sont mieux payés que les femmes. Une aberration qu'elle va bientôt combattre. Avec ses collègues féminines, elle va mener la grève censée ouvrir les yeux à ses messieurs. En se battant pour elle et ses copines, elle va tout simplement changer le monde...

    Le scénario parvient à trouver son équilibre entre drame engagé et comédie sociale. Mais la bonne nouvelle, ce sont les acteurs avec, en tête, Sally Hawkins. Le spectacle qu'offre l'actrice, dont le personnage prend peu à peu conscience de sa propre détermination, est particulièrement savoureux. On retiendra aussi Bob Hoskins et une Miranda Richardson déchaînée, visiblement ravie de jouer les trouble-fêtes au coeur d'une classe politique masculine.

    Julien Samy (Première)

     

    ArchivesWINTER'S BONE

    de Debra Granik

    Avec Jennifer Lawrence, John Hawkes, Kevin Breznahan

    USA - 2011 - 1h40 - Vo.st

    Genre : Drame , Aventure

    Grand Prix du Jury au festival de Sundance 2010

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

    Du 18 au 24 mai

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h – Sam : 18h30 - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks avec son frère et sa soeur dont elle s'occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n'a pas d'autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution. Ree va alors se heurter au silence de ceux qui peuplent ces forêts du Missouri. Mais elle n'a qu'une idée en tête : sauver sa famille. A tout prix.

    Le décor des Ozarks, terra incognita (ou presque) pour Hollywood, constitue la première originalité de ce thriller. Sous la lumière sans soleil de l'hiver, la jeune réalisatrice chronique le quotidien précaire et violent des hillbillies (les "ploucs"), entre le néoréalisme des frères Dardenne et la brutalité de Boorman dans "Délivrance". Peu à peu, le récit initiatique se transforme en conte de fées d'une rare noirceur, à l'atmosphère fantastique. Pleine de tendresse avec ses frère et soeur, Ree reste intraitable dans sa quête. Physique fragile d'oisillon tombé du nid, mais mental de louve prête à tout pour protéger ses petits, elle se relève toujours malgré les coups, poussée par l'instinct de survie.

    Samuel Douhaire (Télérama)

     

     

    Programme du 11 au 17 mai 2011 : 

    Nos prochains filmsLa nostra vita

    de Daniele Luchetti

    Avec Elio Germano, Raoul Bova, Isabella Ragonese

    Italie - 2011 - 1h33 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2010 pour Elio Germano.

    Du 11 au 17 mai :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h15 – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Claudio, ouvrier dans le bâtiment, travaille sur un chantier dans la banlieue de Rome. Il est très amoureux de sa femme, enceinte de leur troisième enfant. Un drame inattendu va soudain bouleverser l'insouciance de cette vie simple et heureuse. Pour survivre, Claudio va affronter avec rage l'injustice intime et sociale qui le touche. Le soutien de sa famille, de ses amis et l'amour de ses enfants vont l'aider à réussir le pari de la vie.

    "La nostra vita" dresse un constat lucide et pittoresque de la classe populaire italienne, entre travailleurs clandestins, trafics divers et corruption quotidienne. Cinéaste chaleureux, Daniele Luchetti excelle dans la description de ce contexte social spécifique.

    Julien Samy (Première)

    En savoir + : cliquez 

     

     

    Nos prochains filmsFaites le mur !

    de Banksy

    Avec Rhys Ifans, Banksy, Thierry Guetta

    USA/Grande-Bretagne - 2011 - 1h26 - Vo.sty

    Genre : Documentaire

    Film proposé dans le cadre d'Urban'mass 2011

    Du 11 au 17 mai :

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h –

    Dim : 21h – Mar : 18h30

    Thierry Guetta est un Français qui a réussi dans le commerce à Los Angeles. Cet excentrique décide de tout abandonner pour filmer les maîtres du Street Art qu’il poursuit jusque dans les lieux les plus inaccessibles, les plus périlleux, les plus improbables afin d’immortaliser leur travail. Sa quête n’aurait pas pu être complète sans sa rencontre avec l’artiste le plus mythique : Banksy, le graffeur légendaire dont personne ne connaît le visage ni l’identité…

    Ayant réussi à gagner la confiance de Banksy, Thierry Guetta le suit et le filme sur les terrains les plus hasardeux. C’est alors que, sommé par Banksy de monter et finir enfin son film, il se révèle un cinéaste calamiteux … Banksy lui conseille de quitter la mise en scène pour devenir un Street Artist… et s’empare à son tour de la caméra !

    Connu entre autres pour ses œuvres sur le mur de séparation entre la Palestine et Israël et ses installations sauvages dans les plus grands musées du monde, Banksy, artiste graffeur anglais de réputation internationale, a toujours préservé son anonymat afin d’échapper à la police et aux média… Faites le mur (Exit through the gift shop) est son premier film.

    Le site du film : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsYoyo

    de Pierre Etaix

    Avec Claudine Auger, Pierre Etaix, Philippe Dionnet

    France - 1964 - 1h20

    Genre : Comédie

    Séance unique samedi 14 mai à 18h30 suivie d'un commentaire de Michelle Lannuzel.

    Film proposé dans le cadre de Ciné-Mémoire en partenariat avec l'ODAC (Office Départemental d'Action Culturelle)

    Années 1920, un milliardaire s'ennuie dans sa luxueuse propriété. Pour rompre la monotonie de son oisiveté dorée, il organise une représentation de cirque dans le parc de son château. Surprise : l'écuyère n'est autre que son amoureuse perdue et le petit clown, Yoyo, le fils qu'ils ont eu ensemble...

    Pierre Etaix se situe quelque part entre Charlie Chaplin et Jacques Tati (avec qui il a d'ailleurs travaillé), sans rien avoir à envier ni à l'un ni à l'autre... C'est fin, c'est beau, c'est plein de poésie ; c'est merveilleusement écrit et magnifiquement pensé ; c'est hilarant tout en demeurant profondément humain et généreux. Deuxième long-métrage et bel hommage au monde du cirque dans lequel Pierre Etaix a toujours baigné, "Yoyo" est une ode à la vie simple, une réponse à un monde meurtri par les crises financières, deux guerres mondiales et des désillusions constantes.

    En savoir + : cliquez

     

     

    On parle de nous

    Téléchargez le programme au format PDF

     

     Semaine du 4 au 10 mai 2011 :

    Nos prochains filmsNEVER LET ME GO

    de Mark Romanek

    Avec Carey Mulligan, Andrew Garfield, Keira Knightley

    Grande-Bretagne/USA - 2011 - 1h43 - Vo.st

    Genre : Drame , Romance

    Du 4 au 10 mai

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Depuis l'enfance, Kathy, Ruth et Tommy sont les pensionnaires d'une école en apparence idyllique, une institution coupée du monde où seuls comptent leur éducation et leur bien-être. Devenus jeunes adultes, leur vie bascule : ils découvrent un inquiétant secret qui va bouleverser jusqu'à leurs amours, leur amitié, leur perception de tout ce qu'ils ont vécu jusqu'à présent.

    Mark Romanek prend le contre-pied des codes de l'anticipation : pas de violence, aucune démonstration choc, mais une chronique mélancolique, romanesque, intimiste. Le trio de jeunes héros est "ordinaire" en tout, les amours, les rivalités, les plaisirs. Tout, sauf l'essentiel : l'avenir. Ces personnages ciselés sont délicatement interprétés par Kiera Knightley, pour une fois évadée des comédies romantiques, mais aussi les sensibles Carey Mulligan et Andrew Garfield.

    Cécile Mury (Télérama)

    Le site du film : Cliquez

     

    Nos prochains filmsTOMBOY

    de Céline Sciamma

    Avec Zoé Héran, Malonn Levana, Jeanne Disson

    France - 2011 - 1h22

    Genre : Comédie dramatique

    Du 4 au 10 mai

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h –

    Sam : 18h30 – Dim : 21h – Mar : 18h30

    Laure, 10 ans, arrive, avec ses parents, dans un nouveau quartier. Elle y fait la connaissance de Lisa et sa bande à qui elle fait croire qu’elle est un garçon. L’été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres, suffisamment différent pour attirer l’attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait jamais révéler son troublant secret.

    Dans un transfert spontané du scénario à l'âge adulte, on pense à "Boys don't cry" de Kimberly Peirce. Mais on est ici dans le monde de l'enfance, et Céline Sciamma montre autant d'audace que sa jeune héroïne (époustouflante Zoé Héran) en laissant toute liberté de conclusion. Simple jeu d'un été ? Besoin impérieux d'être intégré ? Expérience initiatique ? Premier signes d'une quête d'identité ? Pas de justification sociale, pas d'analyse. Après "Naissance de pieuvres", la réalisatrice confirme sa maîtrise de la réalisation et aiguise son regard.

    Dominique Martinez (Postif)

    En savoir + : cliquez 

     

     

    Nos prochains films ANIMAUX & CIE 

    de Reinhard Klooss et Holger Tappe

    Avec les voix de Elie Semoun, Jacques Perrin, Yves Lecoq

    Allemagne - 2011 - 1h33 - VF

    Genre : Animation , Famille

    Ciné Jeune public à partir de 4 ans

    Partout dans le monde, l'homme détruit la nature. Le delta de l'Okavango, en Afrique, est désormais le dernier paradis terrestre où les animaux peuvent s'ébattre en toute liberté. C'est là que Billy le suricate et son meilleur ami Socrate, un lion végétarien, attendent l'évènement de l'année : la crue qui inonde le delta et assure la survie de tous. Pourtant, cette fois, l'eau n'est pas au rendez-vous... Bien décidé à prouver à son fils qu'il n'est pas le bon à rien déjanté que tout le monde prétend, Billy décide d'aller chercher l'eau en compagnie de son fidèle complice.

    Réponse européenne à "Madagascar" et autres "Age de glace", ce nouveau safari marche ouvertement sur les plates-bandes de l'animation hollywoodienne. Même bestiaire farfelu (un suricate nigaud, un lion végétarien, une girafe pouffe, un gnou bas du front...) et même message écolo. Adapté d'un classique de la littérature pour la jeunesse allemande ("La conférence des animaux" d'Erich Kästner, 1949), "Animaux & Cie" dénonce la ribambelle de sommets pour le climat qui ne débouchent sur aucune action concrète. Les jeunes spectateurs seront aux anges. Les adultes apprécieront la légère ironie et, une fois n'est pas coutume, la qualité du doublage français : en particulier ce coq arrogant qui a la voix de... Chirac.

    Jérémie Couston (Télérama)

    Le site du film : cliquez 

     

    Nos prochains filmsLES CONTES DE LA FERME

    de Hermina Tyrlova

    Tchécoslovaquie - 2010 - 38 min

    Genre : Animation

    Ciné Jeune public à partir de 2/3 ans.

    Programme de cinq courts métrages d'animation d'Hermina Tyrlova. La poule, le chien, la vache, le canard, l'âne et tous leurs amis habitent le monde de la ferme. Leur vie est parsemée de petits problèmes qu'ils doivent apprendre à dénouer : que faire face à la moquerie des autres ? Comment combler sa solitude, surmonter la peur ou assumer sa différence ?

    Une douceur poétique se dégage de ce programme qui tient à la délicatesse du geste de l'auteur, à la manière dont elle agence ces petites formes découpées, aux couleurs pastels et à la douceur du matériau employé. Si l'univers est chaque fois le même, les histoires sont toutes différentes.

    Isabelle Regnier (Le Monde)

    En savoir + : cliquez 

     

    Semaine du 27 avril au 3 mai 2011 :

    Nos prochains filmsTRUE GRIT

    de Ethan et Joel Coen

    Avec Jeff Bridges, Matt Damon, Josh Brolin

    USA - 2011 - 1h50 - Vo.st

    Genre : Western

    Du 27 avril au 3 mai

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Mar : 21h

    1870, juste après la guerre de Sécession, sur l'ultime frontière de l'Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d'or par le lâche Tom Chaney. L'assassin s'est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque.

    "True Grit", premier western d'Ethan et Joel Coen, n'est pas tant un remake du film de Henry Hathaway ("Cent dollars pour un shérif") qu'une nouvelle adaptation du roman de Charles Fortis. Comme dans le livre, l'histoire chez les Coen est racontée par l'héroïne, une gamine de 14 ans, prête à tout pour venger le meurtre de son père. A la lumière, Roger Deakins, le fidèle complice des auteurs de "Fargo" s'est surpassé pour donner à cette odyssée en territoire indien les allures d'un conte.

    Alain Masson (Positif)

    Le site du film : cliquez 

     

    Nos prochains filmsAVANT L'AUBE

    de Raphaël Jacoulot

    Avec Jean-Pierre Bacri, Vincent Rottiers, Ludmila Mikaël

    France - 2011 - 1h44

    Genre : Thriller

    Du 27 avril au 3 mai

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h – Sam : 18h30 – Mar : 18h30

    Frédéric, un jeune en réinsertion, travaille dans un grand hôtel à la montagne. Un client disparaît. Frédéric suspecte la famille qui l'emploie mais choisit de protéger son patron, cet homme qui le fascine. Bientôt, il est mis en danger.

    Pour son second film, Raphaël Jacoulot signe une fiction intense et maîtrisée qui témoigne de son inspiration singulière dans le "jeune" cinéma français. Entre film de genre, étude de moeurs, radiographie psychologique et portrait social , "Avant l'aube" tisse un scénario subtil et efficace qui, par chance, ne sacrifie jamais les singularités de ces beaux personnages sur l'autel de la démonstration.

    Olivier De Bruyn (Positif)

    En savoir + : cliquez

      

    Semaine du 20 au 26 avril 2011 : 

     

    Nos prochains filmsLES FEMMES DU 6e ÉTAGE

    de Philippe Le Guay

    Avec Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Natalia Verbeke

    France - 2011 - 1h46

    Genre : Comédie

    Du 20 au 26 avril

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille "coincé", découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois. Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à 45 ans ?

    Le réalisateur et son scénariste Jérôme Tonnerre ont peuplé leur film d'une savoureuse galerie de portraits dont la vitalité évite toute caricature. Les dialogues ajoutent au plaisir. Le beau parler de Luchini trouve matière à s'épanouir dans le mélange de français et d'espagnol qui résonne au sixième étage, comme sur la scène d'un petit théâtre appelé à réinventer échanges culturels et amour ancillaires.

    Philippe Rouyer (Positif)

    En savoir + : cliquez 

     

     

    Nos prochains films

    LA PETITE CHAMBRE

    de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond

    Avec Michel Bouquet, Florence Loiret-Caille, Eric Caravaca

    Luxembourg/Suisse - 2011 - 1h27

    Genre : Comédie dramatique

    Du 20 au 26 avril

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 20h30 (+ débat) – Sam : 18h30 – Dim : 21h – Mar : 18h30

    C’est une histoire de cœur. Celui d’Edmond n’est plus très solide mais il bat au rythme d’une indépendance farouche, celle qui lui fait refuser l’idée d'entrer en maison de retraite, celle qui le pousse à refuser les soins de Rose qu’on lui envoie comme infirmière à domicile. Papy fait de la résistance ? La jeune femme lui tient tête. Elle sait le tumulte qui saisit un cœur quand il faut accepter l’inacceptable. Le sien n’est pas encore remis. Un jour, une mauvaise chute oblige Edmond à accepter l’aide de Rose...

    Comment s'habituer au deuil, comment s'habituer au crépuscule d'une existence, comment reconquérir son identité quand on a été séparé d'un être considéré comme sa moitié ? Comédiennes de formation, les réalisatrices travaillent en duo. Elles ont écrit et co-réalisé ce premier long métrage qui illustre ces thèmes, sans pathos, avec deux acteurs remarquables : Michel Bouquet et Florence Loiret Caille.

    Jean-Luc Douin (Le Monde)

    Vendredi 22 avril à 20h30, projection du film "La petite chambre"  suivie d'un débat avec Madeleine Fournier, cadre de santé de l'association de Soins à Domicile pour l'Agglomération Annemassienne (A.S.D.A.A.) et le Dr Régis Gardinier, gériatre au Centre Hospitalier Annemasse-Bonneville.

    En savoir + : cliquez 

     

     

     Semaine du 13 au 19 avril 2011 :

    Nos prochains filmsBLACK SWAN

    de Darren Aronofsky

    Avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel

    USA - 2011 - 1h43 - Vo.st

    Genre : Drame , Thriller , Fantastique

    Oscar de la Meilleure actrice pour Natalie Portman

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

    Du 13 au 19 avril

     Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Sam : 21h30 – Dim : 19h30 – Mar : 21h

    Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily...

    Darren Aronofsky brise le ballet classique en mille éclats tranchants dans ce film qui est comme la rencontre de "Carrie au bal du diable" et de "L'âge heureux". Dans cet enfer halluciné en forme de studio de répétition, Natalie Portman est bouleversante.

    Thomas Sotinel (Le Monde)   -  

    Le site du film : cliquez

     

    Nos prochains filmsLE CHOIX DE LUNA

    de Jasmila Zbanic

    Avec Zrinka Cvitesic, Leon Lucev, Ermin Bravo

    Croatie - 2011 - 1h40 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 13 au 19 avril

    Mer : 16h et 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Mar : 18h30

    Luna et Amar, jeune couple de Sarajevo, tentent de surmonter les obstacles inattendus qui menacent leur amour. Renvoyé de son travail pour alcoolisme, Amar croise, par hasard, un ancien camarade d'armée converti au wahhabisme qui lui propose un nouveau travail. Malgré les réticences de Luna, Amar accepte ce travail qui va pourtant les éloigner l’un de l’autre, tant moralement que physiquement. Au bout de quelque temps, sans aucune nouvelle d'Amar, Luna obtient l'autorisation de lui rendre visite sur son lieu de travail. Elle découvre alors une communauté bien à part, qui vit comme au siècle passé, sous surveillance.

    La réalisatrice remarquée de "Sarajevo, mon amour" s'attache à ses personnages, à leur trajectoire. Dans cette Bosnie majoritairement musulmane, mais pas forcément pratiquante, elle épouse surtout le point de vue de son héroïne, tente comme elle de comprendre le salafisme, ses rites et ses dogmes. Aller contre certains préjugés, c'est faire le voyage jusqu'à cette île (faussement ?) paradisiaque où est installée une communauté. Luna y débarque, observe, assiste à des rites, aux côtés de femmes qui, une fois le niqab tombé, révèlent un visage inattendu.

    Jacques Morice (Télérama)

    En savoir + : Clliquez 

     

     

    Nos prochains filmsMOI, LA FINANCE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

    de Jocelyne Lemaire Darnaud

    Avec Emmanuel Delaville, Michel Laviale, Anne-Catherine Husson-Traoré

    France - 2010 - 1h34

    Genre : Documentaire

    Séance unique dimanche 17 avril à 16h30 suivie d'un débat avec Erick Chauveau, correspondant départemental et trésorier national de la NEF (Nouvelle Economie Fraternelle, société coopérative de finance solidaire).

    Film proposé dans le cadre de "Agir/Réagir" en partenariat avec le cinéma Le Parc de La Roche- sur-Foron et le cinéma Novel d'Annecy.

    Tout a commencé un jour par un appel de ma banque. On me proposait de placer de l’argent sur un livret développement durable. Mais quand j’ai posé la question : développement de quoi ? Et durable pour qui ? On n’a pas su me répondre ! Alors, j’ai pris ma caméra ! Ce film enquête est une réflexion sur la schizophrénie dans laquelle nous enferme le système capitaliste ultra-libéral. Nous dénonçons les abus des grandes entreprises, la destruction des territoires, le non-respect du droit humain, les drames sociaux et les licenciements sans nous interroger réellement sur la circulation de notre argent et de ce que cela produit.

    La réalisatrice (dont on avait aimé l'excellent "Paroles de Bibs", sur les ouvriers de Michelin) assemble une mosaïque de témoignages qui détaillent avec clarté, même pour les spectateurs les plus allergiques à l'économie, le circuit de l'argent, ses répercussions sociales et écologiques à l'échelle mondiale. Entrecoupé d'interludes malicieux impliquant, entre autres, un prestidigitateur, un panier à salade et quelques exemplaires de Libé, le film pose aussi les bonnes questions sur l'investissement socialement responsable, en plein essor depuis quelques années. Un film militant et intelligent.

    Cécile Mury (Télérama)

    Le site du film : cliquez 

     

     

    Nos prochains filmsL'ECLIPSE

    de Michelangelo Antonioni

    Avec Monica Vitti, Alain Delon, Francisco Rabal

    France/Italie - 1962 - 1h58

    Genre : Drame

    Séance unique samedi 16 avril à 18h30 suivie d'un commentaire de Michelle Lannuzel.

    Film proposé dans le cadre de Ciné-Mémoire en partenariat avec l'ODAC (Office Départemental d'Action Culturelle)

    Pour éviter les ennuis d'argent et avoir une vie plus large, Vittoria, fille d'employés de condition modeste, a vécu pendant trois ans avec Ricardo, jeune attaché d'ambassade. Mais cette vie sans amour lasse la jeune femme et, malgré les supplications de Ricardo, elle rompt avec lui. Elle rencontre alors à la Bourse, où elle retrouve sa mère qui joue pour occuper ses loisirs, un jeune agent de change avec qui elle essaie de réapprendre à aimer. Mais le jeune homme va la décevoir et Vittoria va bientôt retrouver le goût amer de la solitude...

    C'est à la fois un film à l'esthétique très recherchée, particulièrement pour les compositions des plans et les vues urbaines, et un film à la visée philosophique importante, avec ce questionnement sur la réalité et la nécessité de l'amour, sur la complexité des relations humaines. 

    En savoir + : cliquez

     

    Programme du 16 mars au 12 avril 2011 :

    On parle de nous

     

    Téléchargez le programme au format PDF

     

    Semaine du 6 au 12 avril 2011 :

    Nos prochains filmsROUTE IRISH

    de Ken Loach

    Avec Mark Womack, Andrea Lowe, Trevor Williams

    Grande-Bretagne - 2011 - 1h49 - Vo.st

    Genre : Drame

     Du 6 au 12 avril :

     Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 18h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Fergus persuade son ami d’enfance Frankie d’intégrer son équipe d’agents de sécurité, à Bagdad, pour un salaire mensuel de 12.000 livres, non imposable. C’est leur dernière chance de “se faire du blé” dans cette guerre dont la privatisation va croissant. Ensemble, ils vont risquer leur vie dans une ville où règnent la violence, la terreur, l’impunité et l’avidité. Une ville par ailleurs inondée de milliards de dollars américains. Mais Frankie meurt sur la “Route Irish”, la route la plus dangereuse de Bagdad. Fergus rejette l’explication officielle et, brisé par le chagrin, retourne à Liverpool où il entame sa propre enquête sur la mort de son alter ego.

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsJE SUIS UN NO MAN'S LAND

    de Thierry Jousse

    Avec Philippe Katerine, Julie Depardieu, Aurore Clément

    France - 2011 - 1h32

    Genre : Comédie

     Du 6 au 12 avril :

    Mer : 16h et 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Dim : 21h - Mar : 18h30

    A noter : Philippe Katerine est en concert à Château Rouge Annemasse, le mardi 12 avril à 20h30.  En savoir + : cliquez

    Après un concert dans sa région natale et une soirée rocambolesque chez une fan aussi entreprenante qu'inquiétante, Philippe, chanteur en pleine ascension, revient, sans l'avoir voulu et après des années d'absence, dans la ferme de ses parents. Il est prisonnier d'un sortilège qui l'empêche de fuir le territoire de son enfance, contraint de faire une pause en forme de rêve éveillé.

    "Je suis un no man's land" porte la logique à son comble. Le film repose intégralement sur Philippe Katerine. Certes, nous sommes dans une fiction aux tendances fantastiques, mais ce qui s'y raconte est un épisode de la vie d'un chanteur à succès prénommé Philippe, qui a les traits de Philippe Katerine, le dandysme décalé de Philippe Katerine, la nonchalance malicieuse de Philippe Katerine. (...) La distanciation produite par une bande originale très présente, par un travail méticuleux et déréalisant sur les décors, les lumières, les costumes, maintient les émotions à distance, non sans laisser filtrer une douce mélancolie.

    Isabelle Regnier (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

    La bande originale du film : cliquez 

     

    Nos prochains filmsDE MÉMOIRES D'OUVRIERS

     de Gilles Perret

     France - 2011 - 1h17

    Séance unique samedi 9 avril à 20h30, suivie d'un débat avec le réalisateur

    A travers la naissance de l'électrométallurgie, puis les grands travaux des Alpes ou la mutation de l'industrie, en finissant par l'arrivée de l'économie touristique, c'est l'histoire ouvrière en générale qui est racontée dans ce film. Sur fond de rapports de forces plus ou moins favorables aux ouvriers, de conquêtes sociales ou de mondialisation, nous découvrons des hommes dignes et lucides expliquant ce qu'ils sont devenus dans la société française aujourd'hui.

    De l'évocation de la fusillade de Cluses (1904) où les patrons tirèrent sur les ouvriers grévistes au témoignage d'un ouvrier d'aujourd'hui à l'usine de La Bâthie, le film de Gilles Perret, utilisant les images d'archives de la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain, construit la mémoire des ouvriers des montagnes de Savoie. Il fait vivre ses interlocuteurs d'aujourd'hui (ouvriers de la métallurgie, ouvriers-paysans en retraite, prêtre-ouvrier, ouvriers du bâtiment, syndicalistes, cadres d'entreprise, historiens) par la saveur, l'émotion, le naturel de leur parole qu'il intègre à l'espace et aux gestes de leur vie. 

    Le site du film : cliquez

     

    Semaine du 30 mars au 5 avril 2011 :

     Nos prochains filmsLA PERMISSION DE MINUIT

    de Delphine Gleize

    Avec Vincent Lindon, Emmanuelle Devos, Caroline Proust

    France - 2011 - 1h50

    Genre : Drame

    Du 30 mars au 5 avril :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 et 21h – Mar : 18h30 et 21h (avec débat)

    C'est une amitié hors normes. David a 50 ans, Romain en a 13. David, professeur en dermatologie, fou de son métier, le soigne et l’opère depuis qu'il a 2 ans. Atteint d’une déficience génétique rare, Romain vit à l’écart de la lumière du jour. C’est "un enfant de la lune". Rien ne semble pouvoir les séparer jusqu’au jour où David obtient une mutation qu’il n’attendait plus. Comment annoncer à Romain son départ ? Le jour de la séparation approche, une nouvelle épreuve pour l’un et pour l’autre.

    Ce qui fait le prix de ce film est sa retenue, sa pudeur, son absence de pathos, la bonne distance où se situe la réalisatrice par rapport à ce qu'elle dépeint. Delphine Gleize ne dramatise pas, n'abuse pas de son sujet. Elle ne signe pas non plus un film béat, s'attardant au contraire sur les tensions que provoque la complicité entre le toubib et son malade.

    Jean-Luc Douin (Le Monde)

    LES PROJECTIONS DU MARDI 5 AVRIL SERONT SUIVIES D'UN DEBAT AVEC ALAIN DONNART (DELEGUE REGIONAL RHÔNE-ALPES "ALLIANCE MALADIES RARES")

    En savoir + : cliquez

     

    Nos prochains filmsLES 39 MARCHES

    de Alfred Hitchcock

    Avec Robert Donat, Madeleine Carroll, Lucie Mannheim

    Grande-Bretagne - 1935 - 1h25 - Vo.st

    Genre : Policier , Comédie , Thriller

    Du 30 mars au 5 avril :

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 20h30 -

    Sam : 18h30

    La projection du vendredi 1er avril à 20h30 sera suivie d'un commentaire de Michelle Lannuzel et Lucien Bouclier, intervenants cinéma. Film proposé en partenariat avec Château Rouge à l'occasion de la programmation du spectacle "Les 39 marches" mis en scène par Eric Métayer.

    Canadien installé à Londres, Richard Hannay assiste à un spectacle de music-hall lorsqu'un coup de feu provoque une panique générale. La jeune femme qui l’a déclenchée, Annabella Smith, le supplie de l'héberger. Elle se dit espionne, pourchassée par une mystérieuse organisation : les "39 marches". Au milieu de la nuit, Annabella se fait assassiner mais parvient à avertir de justesse Hannay de fuir chercher la vérité en Écosse. Le jeune homme entreprend alors un voyage à la recherche d’un homme à qui il manque une phalange…

    Hitchcock mène son récit avec la même fourberie, toujours prompt à rire sous cape de ses propres plaisanteries, grivoises ou loufoques, sous couvert d'une histoire d'espionnage.

    Marine Landrot (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

     Semaine du 23 au 29 mars 2011 :

    Nos prochains filmsLE DISCOURS D'UN ROI

    de Tom Hooper

    Avec Colin Firth, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi

    Grande-Bretagne/USA - 2011 - 1h58 - Vo.st

    Genre : Historique , Biopic , Drame

    Du 23 au 29 mars :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

     

    Albert, duc d'York, va devenir le roi George VI, contraint et forcé, suite à l’abdication de son frère Edouard VIII. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles.

     Interprété par trois acteurs exceptionnels, Colin Firth, Geoffrey Rush et Helena Bonham Carter, entourés de comédiens de seconds rôles comme seuls les Britanniques savent en donner, "Le discours d'un roi" est un film émouvant sur l'amitié, sur l'amour conjugal aussi., L'histoire de l'homme qui ne voulut pas être roi mais qui, le devenant, dut annoncer à son peuple l'entrée en guerre de l'Empire britannique, puis l'accompagner au cours de l'une des pires épreuves de son histoire.

     Jean-Dominique Nuttens (Positif)

    Le site du film : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsCARANCHO

    de Pablo Trapero

    Avec Ricardo Darin, Martina Gusman, Carlos Weber

    Argentine - 2011 - 1h47 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 23 au 29 mars :

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h -

    Dim : 21h - Mar : 18h30

    Sosa est un "Carancho" : un avocat spécialisé dans les accidents de la circulation à Buenos Aires. Grâce aux assurances et à la corruption, il profite sans scrupules des nombreuses victimes de la route qui enrichissent une poignée d’avocats et de policiers mafieux. Un soir, à la recherche de potentiels clients, il rencontre Luján, une jeune urgentiste qui cumule les heures de travail et se drogue régulièrement pour tenir. Leur histoire d’amour commence là, dans la rue, la nuit. Elle essaie de sauver la vie d’un homme, il essaie d’en faire son client.

    Sur un fond réaliste, le réalisateur construit un thriller noir dopé à l'action et au drame amoureux. La mise en scène est habile, efficace, entre montage syncopé et alternance de gros plans psychologiques et de plans-séquences.

    Dominique Martinez (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsI FEEL GOOD !

    de Stephen Walker

    Avec Joe Benoit, Helen Boston, Louise Canady

    Grande-Bretagne - 2008 - 1h48 - Vo.st

    Genre : Documentaire , Musical

    Séance unique dimanche 27 mars à 14h30, suivie d'un débat avec l'association REGAR (Réseau de Gérontologie Annemasse Reignier)

     

    Les Young@heart forment une chorale à part. Résidents d'une petite ville du Massachussetts, ses membres, âgés de 75 à 93 ans, parcourent le monde pour des concerts où ils interprètent, à leur manière, des classiques du rock ou de la pop, des Clash à Sonic Youth en passant par Radiohead ou les Talking Heads. Pendant la préparation de leur nouveau spectacle, au fur et à mesure des répétitions, la chorale de seniors, va devoir faire un autre apprentissage : celui des réalités de la vieillesse...

     Stephen Walker brosse, avec pudeur et humour, des portraits de papys rockeurs, qui, au-delà de leur énergie communicative, veulent chanter jusqu’à leur dernier souffle. La force de "I Feel Good !" ne tient pas aux prouesses vocales. Le film montre surtout comment ces octogénaires s’arrangent avec la vieillesse et la solitude, la maladie et l’ennui.

    Gaël Golhen (Première)

    En savoir + : cliquez 

     

     

    Semaine du 16 au 22 mars 2011 :

    Nos prochains films

    ANGÈLE ET TONY

    de Alix Delaporte

    Avec Clotilde Hesme, Grégory Gadebois, Evelyne Didi

    France - 2011 - 1h27

    Genre : Drame , Romance

    Du 16 au 22 mars :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h –

    Sam : 21h30 – Dim : 19h – Mar : 21h

    Un port de pêche en Normandie. Angèle a de bonnes raisons de se construire une nouvelle vie lorsqu’elle débarque dans celle de Tony, un marin pêcheur en quête de sentiments. Malgré le désir qu’il a pour elle, Tony garde ses distances. Angèle le cherche. Tony l’observe. Trop belle, trop déroutante, il ne peut croire qu’elle est là pour lui…

    Cette histoire de reconstructions affectives est racontée avec tact, sans effets ni sentimentalisme. Alix Delaporte se fait discrète pour regarder comment ses personnages s'apprivoisent. Elle est servie par deux comédiens qui ont su rendre naturels des rôles de composition.

    Jean-Luc Douin (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsFIN DE CONCESSION

     de Pierre Carles

     Avec Jean-Marie Cavada, Jacques Chancel, Jean-Pierre Elkabbach

     France - 2010 - 2h10

     Genre : Documentaire

    Du 16 au 22 mars :

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h -

    Dim : 15h30 (+ débat)

    La séance du dimanche 20 mars à 15h30 sera suivie d'un débat sur les relations entre pouvoir et cinéma, avec Morgan Rauscent, professeur de cinéma.

    Film proposé dans le cadre de "Agir/Réagir" en partenariat avec le cinéma Le Parc de La Roche sur Foron, et le cinéma Novel d'Annecy.

    Pierre Carles s'interroge sur la privatisation de la première chaîne de télévision française. N'est-il pas scandaleux que TF1/Bouygues ait vu sa concession renouvelée automatiquement depuis 1987 ? Reprenant son combat anti-télé inauguré avec "Pas vu pas pris", son premier film, il se confronte aux responsables de l'information qui ont toujours évité d'aborder ce sujet tabou.

    Reconnaissant son impuissance à piéger ses interlocuteurs avec sa caméra, Pierre Carles porte son combat sur le terrain du montage, et s'y révèle bien meilleur. Le film est long, 2 h 11, mais on en redemanderait tant est à la fois drôle, fin et riche de sens le système d'échos à multiple détente qu'il construit entre son petit scénario de Robin des Bois usé et les fabuleux documents d'archives qu'il a dégotés.

    Isabelle Regnier (Le Monde)

    Le site du film : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsLES MOISSONS DU CIEL

    de Terrence Malick

    Avec Richard Gere, Brooke Adams, Sam Shepard

    USA - 1979 - 1h35 - Vo.st

    Genre : Drame , Romance

    Séance unique samedi 19 mars à 18h30, suivie d'un commentaire de Peggy Zejgman-Lecarme.

    Film proposé dans le cadre de Ciné-Mémoire en partenariat avec l'ODAC (Office Départemental d'Action Culturelle)

    En 1916, Bill, ouvrier dans une fonderie, sa petite amie Abby et sa sœur Linda quittent Chicago pour faire les moissons au Texas. Voyant là l'opportunité de sortir de la misère, Bill pousse Abby à céder aux avances d'un riche fermier qu'ils savent atteint d'une maladie incurable. Mais Abby finit par tomber amoureuse du fermier, ce qui déjoue les plans de Bill...

    Ce film est une oeuvre poétique, une métaphore du paradis perdu où s'entremêlent les passions et la nature humaine. Nouant le classique du trio amoureux et les différences de classe sociales, il met deux hommes et une femme aux prises avec le contexte rural et agricole de la fin du XIXe siècle, quand le Far West finissant laissait progressivement la place à le civilisation industrielle.

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsARRIETTY LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS

    de Hiromasa Yonebayashi

    Japon - 2010 - 1h34 - VF

    Genre : Animation , Fantastique

    Du 16 au 22 mars :

     Mer : 16h - Ven : 18h30 - Mar : 18h30

    Du 23 au 29 mars :

     Mer : 16h - Sam : 18h30

     Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs. Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager. Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…

    Hayao Miyazaki, qui signe le scénario et supervise le projet, rêvait depuis longtemps d'adapter "The Borrowers", roman anglais pour enfants de Mary Norton. Il en a confié la réalisation à l'un de ses collaborateurs du Studio Ghibli, mais on retrouve tout son univers (...). Le conte ne reste pas entre quatre murs. Il s'ouvre tout grand sur un jardin bruissant, une nature radieuse, luxuriante, à la beauté presque sacrée, pinceaux et pastels, dieu Oxygène et fée Chlorophylle.

    Cécile Mury (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

    Programme du 16 février au 15 mars 2011 :

    On parle de nous

    Télécharger le programme au format pdf

     

    Semaine du 9 au 15 mars :

    Nos prochains filmsABEL

    de Diego Luna

    Avec José Maria Yazpik, Christopher Ruiz-Esparza, Gerardo Ruiz-Esperanza

    Mexique/USA - 2010 - 1h23 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Du 9 au 15 mars :

    Mer : 18h30 - Jeu : 21h - Ven : 14h –

    Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Ariel, 9 ans, ne parle plus depuis que son père est parti. D'abord muré dans le silence et hospitalisé, il retrouve la parole à son retour au foyer... et se prend pour le chef de famille. Trop heureuse de le voir reprendre la parole, sa mère, débordée par la charge familiale (Abel a une grande soeur adolescente amoureuse et un petit frère malicieux) et les difficultés économiques, occulte le comportement décalé de l'enfant. Jusqu'au jour où le père revient à la maison.

    Présenté hors compétition à Cannes 2010, le premier long métrage de l'acteur Diego Luna est un portrait d'enfant autant qu'un portrait collectif finement ficelé. Celui d'une famille dont la structure affective est fracturée par le départ du père. Celui d'un enfant qui en voulant pallier ce manque sert de révélateur. Le récit joue la carte de la tendresse, de la légèreté, de l'humour, mais aussi de la métaphore.

    Dominique Martinez (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsOCTUBRE

    de Diego et Daniel Vega Vidal

    Avec Bruno Odar, María Carbajal, Carlos Gassols

    Pérou - 2010 - 1h20 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 9 au 15 mars :

    Jeu : 18h30 – Ven : 21h Sam : 18h30 -

    Dim : 21h

    Clemente est un prêteur sur gages de Lima, connu de tous mais peu communicatif. Malgré cela, Sofia, sa vieille fille de voisine, met en lui tous ses espoirs lorsque le destin les rapproche. En effet, c’est elle que Clemente va engager comme garde d’enfants lorsqu’on dépose chez lui un nouveau né, fruit de sa relation avec une prostituée qui a depuis pris le large. La très dévote Sofia, qui voue chaque octobre un culte au Seigneur des Miracles, y voit une occasion rêvée de fonder enfin une famille. Clemente lui ne l’entend pas de cette oreille.

    Dès ce premier film, les frères Vega révèlent un style visuel, un sens du rythme originaux. Et un regard à la fois tendre et caustique sur des solitaires qui, à l'image de toute la ville, semblent attendre du destin - ou du Seigneur des miracles - un secours qui ne vient jamais. Certains bougent, cependant : le vieux retraité, par exemple, qui fait sortir en douce de l'hôpital son amoureuse amorphe. Ou Sofia, qui, devant son pauvre bonheur possible, agit, ose, provoque... « On ne peut pas rester pareil toute sa vie » : c'est ce que dit à un Clemente déphasé, dépassé, la gentille prostituée qui l'embrasse toujours sur la joue. C'est à peine s'il l'écoute, bien sûr. Mais peut-être qu'inconsciemment il l'entend...

    Pierre Murat (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsLe Cercle

    de Jafar Panahi

    Avec Myriam Parvin Almani, Nargess Mamizadeh, Fatemeh Naghavi

    Iran - 2000 - 1h30 - Vo.st

    Genre : Drame

    Lion d'or au festival de Venise en 2000

    Film programmé dans le cadre d'une action de soutien au cinéaste Iranien Jafar Panahi, organisée par l'ACRIRA (Association des Cinémas de Recherche Indépendants de la Région Alpine)

    Du 9 au 15 mars :

    Mer : 21h - Ven : 18h30 - Mar : 18h30

    Solmaz Gholami accouche d'une fillette, alors que l'échographie laissait espérer un garçon. Elle et son bébé deviennent indésirables et sa belle-famille, furieuse d'avoir été "dupée", la contraint au divorce. Trois prisonnières en liberté provisoire, Arezou, Nargess et Nayereh s'enfuient. Mais le manque d'argent les pousse à un acte désespéré. Mojgane, jeune femme sans papiers ni compagnon de voyage, en est réduite à mendier et à mentir pour acheter un ticket de bus. Après s'être évadée pour se faire avorter malgré de nombreux refus, Pari, une femme célibataire, subit les violences de ses frères qui la chassent du domicile familial. Elle erre seule dans les rues. Surveillées en permanence, soumises à une pesante bureaucratie et à des discriminations qui remontent à la nuit des temps, ces femmes voient leurs itinéraires se croiser dans une ambiance de plus en plus dramatique. Mais ces pressions étouffantes n'entament en rien le courage de leur cercle.

    Jafar Panahi, cinéaste iranien a réalisé plusieurs films primés lors de nombreux festivals internationaux ("Le ballon blanc" - caméra d’or à Cannes en 1995, "Sang et or" - prix du jury, un certain regard à Cannes en 2003 -, "Hors jeu" - ours d’argent à Berlin en 2006). "Le cercle" , le film que nous vous proposons a obtenu le lion d’or à Venise en 2000.

    Jafar Panahi vient d’être lourdement condamné par le régime iranien pour "participation à des rassemblements et propagande contre le régime" ; Sa condamnation à 6 ans de prison, est assortie, entre autres, d’une interdiction de réaliser des films pendant 20 ans.

    Une large mobilisation s’est mise en place pour soutenir Jafar Panahi et sa famille. L’ACRIRA, association des cinémas de recherche indépendants de la région alpine et les salles qu’elle fédère en réseau, dont le Ciné Actuel, a décidé de s’associer à cette action.

    En diffusant son œuvre sur les écrans, elle espère faire connaître ses films aux spectateurs et informer le public de la situation qui lui est faite.

    Les distributeurs, Tamasa et Celluloid Dream reverseront l’intégralité des recettes générées par les entrées à la famille de Jafar Panahi.

    En savoir + : cliquez

    Plus d'infos sur l'action de soutien à Jafar Panahi : www.acrira.org

     

    Nos prochains filmsMEGAMIND

    de Tom McGrath

    Avec les vois de Kad Merad et Franck Dubosc

    USA - 2010 - 1h35 - VF - 2D

    Genre : Animation , Comédie

    Ciné jeune public dès 4/5 ans

    Megamind est le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité. Et le pire loser aussi... Depuis des années, il essaie par tous les moyens de conquérir Metro City. En vain : chacune de ses tentatives est mise en échec par l’invincible Metro Man, et tourne à la farce. Jusqu’au jour où Megamind arrive à vaincre Metro Man ! Mais un superméchant a besoin d’un superhéros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idée de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan, encore plus grand, plus fort et plus héroïque que le précédent. Problème : Titan découvre vite que c’est bien plus drôle d’être un méchant que de protéger les hommes. Et encore plus amusant de détruire le monde que de le diriger… Pris au piège, Megamind réussira-t-il à vaincre sa diabolique création ? À devenir le héros inattendu de sa propre histoire ?

    "Après Moi, moche et méchant", la confusion des rôles entre le "vilain" et le "bon" est à la mode dans les films d'animation hollywoodiens. Tom McGrath (Madagascar 1 et 2) a copié le ton semi-parodique et les scènes d'action des "Indestructibles" pour réaliser cette SF très spectaculaire. (...) "Megamind" séduit par le mordant des dialogues, qui répondent avec humour à deux grandes interrogations métaphysiques : la méchanceté est-elle le fruit de la génétique ou du hasard ? Et le mal peut-il exister sans le bien ? A méditer...

    Samuel Douhaire (Télérama)

    Le site du film : Cliquez

     

    Semaine du 2 au 8 mars 2011 :

    Nos prochains filmsPOUPOUPIDOU

    de Gérald Hustache-Mathieu

    Avec Jean-Paul Rouve, Sophie Quinton, Guillaume Gouix

    France - 2010 - 1h42

    Genre : Policier , Comédie

    Du 2 au 8 mars :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 –

    Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Il est parisien et l’auteur de polars à succès. Elle est l’effigie blonde du fromage Belle de Jura, la star de toute la Franche-Comté, persuadée qu’elle était, dans une autre vie, Marilyn Monroe... Quand ils vont se rencontrer à Mouthe, la ville la plus froide de France, lui est en panne totale d’inspiration et elle déjà morte. “Suicide probable aux somnifères” conclue la gendarmerie. David Rousseau n’y croit pas. En enquêtant sur le passé de Candice Lecoeur, il est sûr de tenir l’inspiration pour un nouveau roman...

    Dans cette comédie policière, chaque personnage se projette en un modèle américain. La fausse blonde, l'écrivain de polars, le jeune flic. Ce fantasme d'Amérique, Gérald Hustache-Mathieu (dont c'est le deuxième long métrage, après "Avril") l'assume lui-même avec humour. Il se prend malicieusement pour les frères Coen (dans la neige de "Fargo"), voire pour Otto Preminger - en esquissant une histoire d'amour virtuelle entre l'enquêteur et la disparue, comme dans "Laura". (...) Mais entre deux citations, le réalisateur manifeste aussi son talent pour inscrire les personnages dans des décors de no man's land. Et pour les à-côtés de l'intrigue. La confusion des sentiments, quasi subliminale, entre l'écrivain et le flic, est typique de ces faux détails qui font les vraies bonnes séries B.

    Louis Guichard (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

    Nos prochains filmsWOMEN ARE HEROES

    de JR

    France - 2010 - 1h25 - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Film proposé dans le cadre de la journée de la Femme, en partenariat avec la MJC Sud d'Annemasse.

    Du 2 au 8 mars :

    Mer : 21h - Jeu : 14h et 18h30 – Ven : 21h – Sam : 18h30 - Dim : 21h – Mar : 18h30

    "Woman are heroes" se déroule aux quatre coins du monde et plus particulièrement au Brésil, en Inde, au Kenya et au Cambodge. Le film commence dans les favelas brésiliennes, où l’on reconnaîtra d’immenses affiches de JR et les réactions qu’elles suscitent chez les femmes. Puis en Inde, où nous découvrirons des femmes prises entre des coutumes ancestrales et une modernité quotidienne. Puis le Kenya où, là encore, les femmes doivent vivre dans un contexte plus que chaotique et instable. Enfin, au Cambodge, nous serons confrontés à la violence de l’expropriation ultra violente faite aux foyers tenus par un système matriarcal qui tente de résister face aux mastodontes de l’immobilier...Chacune de ces femmes nous étonnera par son courage et sa foi.

    En affichant les portraits de ces femmes, l'artiste JR leur offre une caisse de résonance insensée, transformant les slums, les favelas, les bidonvilles en galeries éphémères. Ces femmes racontent toutes la même histoire, avec pudeur mais déjà au-delà de la crainte de l’homme : “On n’obtiendra pas nos droits en mendiant mais en luttant.” Ces femmes, qui sont aussi souvent des mères dans des pays où coûte peu cher la vie d’un enfant, ne sont plus seulement des photos, des regards puissants, perçants. Elles s’animent, rient et pleurent, jamais ne se plaignent : les états d’âme font partie de ces luxes qu’elles ne peuvent s’offrir. Il y a une histoire, tragique, avant la photo, mais une belle à écrire ensuite, vers l’émancipation, vers le savoir, vers le pouvoir.

    JD Beauvallet (Les Inrocks)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Semaine du 23 février au 1er mars 2011 :

    Nos prochains filmsINCENDIES

    de Denis Villeneuve

    Avec Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin

    Canada - 2010 - 2h03 - Vo.st

    Genre : Drame

    D'après la pièce de Wajdi Mouawad

    Du 23 février au 1er mars :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

     

    A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence. Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de sa mère, enfermée dans un mutisme inexpliqué les dernières semaines précédant sa mort. Elle décide immédiatement de partir au Moyen Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien… Simon, lui, n’a que faire des caprices posthumes de cette mère qui s’est toujours montrée distante. Mais son amour pour sa sœur jumelle le poussera bientôt à rejoindre Jeanne et à sillonner avec elle le pays de leurs ancêtres sur la piste d’une mère bien loin de celle qu’ils ont connue.

    Le Québécois Denis Villeneuve a transformé la pièce de son compatriote Wajdi Mouawad en une enquête tendue à l'extrême, où le destin de Nawal, s'éclaire au gré de retours en arrière à la violence fulgurante. Le pays en question n'est jamais nommé, pour mieux brouiller les pistes et les cartes, et conférer une puissance quasi mythologique au récit. On devine qu'il s'agit du Liban, mais les mêmes crimes ne se répètent-ils pas en Palestine ou en Irak ? De la scène à l'écran, les longs monologues poétiques deviennent des moments bruts, intenses. Le spectateur évolue ainsi à vue, sans jamais avoir d'avance sur les jumeaux, contraint, comme eux, d'encaisser les révélations au fur et à mesure, de démêler sans cesse le vrai du faux.

    Jérémie Couston (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsLE QUATTRO VOLTE

    de Michelangelo Frammartino

    Avec Giuseppe Fuda, Bruno Timpano, Nazareno Timpan

    Italie - 2010 - 1h28 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 23 février au 1er mars :

    Mer : 21h - Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Dim : 21h Mar : 18h30

    En Calabre la nature ne connait pas de hiérarchie. Tout être possède une âme. Pour s’en convaincre, il suffit de croiser le regard d’une bête, d’entendre le son de la charbonnière, qui est comme une voix, ou bien d’observer le flottement du sapin battu par le vent, qui appelle tout le monde à se grouper.

    Hypnotique voyage que ce poème animiste sur les cycles de la vie. Au coeur des montagnes calabraises, Michelangelo Frammartino s'attache tour à tour aux derniers instants d'un vieux berger, aux premiers pas d'un chevreau, à l'abattage d'un sapin et à sa transformation en charbon de bois. Quatre règnes - l'humain, l'animal, le végétal et le minéral - dont il met au jour les relations et les correspondances secrètes. Il filme ainsi le cérémonial du culte de l'arbre, un rituel païen du sud de l'Italie, et enregistre le son des meules des charbonnières, pareil à une voix de femme. Documentaire, fiction, fable ? Quasi muet, Le Quattro Volte privilégie la sensation au détriment du discours : la légèreté des grains de poussière dans la lumière, l'humidité des forêts, le crépitement des braises. Au fil de plans-séquences contemplatifs, les réalités les plus anodines prennent une dimension poétique et inattendue.

    Mathilde Blottière (Télérama)

    En savoir + : cliquez

     

    Semaine du 16 au 22 février 2011

    Nos prochains filmsMystères de Lisbonne

    de Raoul Ruiz

    Avec Adriano Luz, Maria Joao Bastos, Ricardo Pereira

    Portugal - 2010 - 4h26 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 16 au 22 février :

    Ven : 18h30 - Sam : 18h30 - Mar : 15h30

    Film projeté en 2 parties avec un entracte (boissons et petit buffet aux 2 séances de 18h30)

    "Mystères de Lisbonne" nous entraîne dans un tourbillon permanent d’aventures et de mésaventures, de coïncidences et de révélations, de sentiments et de passions violentes, de vengeances, d’amours contrariées et illégitimes dans un voyage mouvementé à travers le Portugal, la France, l’Italie et le Brésil. Dans cette Lisbonne d’intrigues et d’identités cachées, on croise une galerie de personnages qui influent sur le destin de Pedro da Silva, orphelin, interne d’un collège religieux. Le père Dinis, ancien aristocrate libertin devenu justicier; une comtesse rongée par la jalousie et assoiffée de vengeance; un pirate sanguinaire devenu homme d’affaires prospère. Tous traversent l’histoire du XIXe siècle et accompagnent la recherche d’identité de notre personnage.

    Quand un long métrage dure près de quatre heures et demie, le qualificatif de film-fleuve coule de source. Mais le terme paraît bien faible pour "Mystères de Lisbonne", voyage au long cours où, à chaque escale, le cinéaste chilien revisite en majesté un genre cinématographique : le film d'aventures et le film de guerre, le mélodrame et le burlesque, le marivaudage et la tragédie, le polar et le roman d'apprentissage, mais aussi (mais surtout) le fantastique. (...) lire la suite...

    En savoir + : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsRendez-vous l'été prochain

    de Philip Seymour Hoffman

    Avec Philip Seymour Hoffman, Amy Ryan, John Ortiz

    USA - 2010 - 1h31 - Vo.st

    Genre : Comédie , Romance

    Du 16 au 22 février :

    Mer : 18h30 et 21h - Jeu : 18h30 et 21h -

    Ven : 14h - Dim : 18h30 et 21h – Mar : 21h

     

    Jack est un chauffeur de limousine attachant et socialement un peu inadapté. Il passe le plus clair de son temps avec son ami Clyde et sa femme Lucy. Grâce à eux, il rencontre la fragile et maladroite Connie et en tombe amoureux. Afin de la séduire, Jack apprend à cuisiner avec ténacité, se prend à rêver d'une nouvelle carrière et va même jusqu'à apprendre à nager. Jack veut absolument tenir la promesse qu'il a faite à Connie lors de leur rencontre : une balade en bateau à Central Park ! Mais alors que le couple de Jack et Connie tente de dépasser leurs inhibitions sans renoncer à leur idéal, celui de Clyde et Lucy commence, lui, à s'effriter...

    Le comédien caméléon, qui fut l'infirmier de "Magnolia", le protagoniste perturbé de "Happiness" et l'impressionnant "Truman Capote", passe à la réalisation avec une jolie réussite, comédie intimiste en demi-teintes. dans son rôle de rêveur inhibé, il se livre à une création aussi drôle qu'attachante, tout en se révélant un excellent directeur d'acteurs et un metteur en scène au ton original.

    Pierre Eisenreich (Positif)

    En savoir + : cliquez

    Le site du film : cliquez

     

     

    Programme du 19 janvier au 15 février 2011  :

     

    Archives

    Télécharger le programme au format pdf

     

    Semaine du 9 au 15 février 2011 :

    Nos prochains filmsINSIDE JOB

    de Charles Ferguson

    USA - 2010 - 2h - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Du 9 au 15 février :

    Mer : 16h, 18h30 et 21h – Jeu : 21h –

    Ven : 18h30 -Sam : 21h – Dim : 18h30 –

    Mar : 21h

    La dépression mondiale, dont le coût s'élève à plus de 20 000 milliards de dollars, a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et leur maison. Au travers d'enquêtes approfondies et d'entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, le film retrace l'émergence d'une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire.

    Cet implacable montage d’entretiens exclusifs explique, avec une clarté confondante, le pourquoi et le comment de la crise économique de 2008. Il faut dire que son auteur est diplômé en sciences politiques et qu’il maîtrise les rouages de l’économie mondiale. Ainsi, il n’hésite pas à contredire ses interlocuteurs ou à rectifier leurs propos. D’autres fois, c’est la confrontation avec des images d’archives qui prouve que la personne a menti. (...) Ce que démontre ce film-enquête, qui se regarde comme un thriller, c’est que les origines de la crise remontent à la politique de dérégulation entamée par Reagan en 1980 et poursuivie depuis par ses successeurs.

    Philippe Rouyer (Première)

    Le site du film : cliquez

     

     

    Nos prochains filmsSOUND OF NOISE

    de Ola Simonsson, Johannes Stjarne Nilsson

    Avec Bengt Nilsson, Sanna Persson, Magnus Börjeson

    Suède - 2010 - 1h42 - Vo.st

    Genre : Policier, Musical

    Du 9 au 15 février :

    Jeu : 18h30 – Ven : 21h – Sam : 18h30 -

    Dim : 21h – Mar : 18h30

    L’officier de police Amadeus Warnebring est né dans une illustre famille de musiciens. Ironie du sort, il déteste la musique. Sa vie bascule le jour où un groupe de musiciens déjantés décide d’exécuter une œuvre musicale en utilisant la ville comme instrument de musique. Il s’engage alors dans sa première enquête policière musicale...

    La transformation d'une intervention chirurgicale et d'un hold-up en performances musicales est un spectacle profondément réjouissant. Et puisque "Sound Of Noise" permet d'en profiter, on en recommandera plutôt la vision. Ces séquences procèdent d'une invention comique et chorégraphique qu'on dirait inépuisable. A l'hôpital, les instruments du monitoring deviennent des synthétiseurs pendant que la peau de l'abdomen du patient remplace celle d'une caisse claire. A la banque, les claviers des calculatrices donnent le rythme aux stridences des déchiqueteuses, alimentées en grosse coupures par les braqueurs-musiciens.

    Thomas Sotinel (Le Monde)

    Le site du film : cliquez

    "Sound of noise" sur Facebook

     

    Semaine du 2 au 8 février 2011 :

    On parle de nousLES EMOTIFS ANONYMES

    de Jean-Pierre Améris

    Avec Isabelle Carré, Benoît Poelvoorde, Lorella Cravotta

    France/Belgique - 2010 - 1h20

    Genre : Comédie , Romance

    Du 2 au 8 février :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 Sam : 21h30 – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. Ils tombent amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer. Hélas, leur timidité maladive tend à les éloigner...

    "Les émotifs anonymes" bénéficie des prestations emballantes d'Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde qui avaient déjà tourné dans "Entre ses mains". La réussite réelle du film doit beaucoup à leur complicité, sensible au coeur de chaque scène.

    Olivier De Bruyn (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    On parle de nousLE BRAQUEUR - LA DERNIÈRE COURSE

    de Benjamin Heisenberg

    Avec Andreas Lust, Markus Schleinzer, Roman Kettner

    Autriche/Allemagne - 2010 - 1h30 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 2 au 8 février :

    Mer : 21h - Jeu : 18h30 – Ven : 21h -

    Dim : 21h

    Johann Rettenberger, coureur de marathon auréolé de succès et braqueur de banque, vit caché à Vienne. Sans états d'âme, il court pour se dérober à la police. Le jour où il est identifié, il doit échapper au plus grand dispositif policier jamais déployé dans l'Autriche de l'après-guerre.

    Une claque. On ne peut mieux définir la sensation laissée par cet ovni, qui tient à la fois du film de sport, du thriller, de la romance tordue et du portrait existentiel. Un peu comme si Stallone, Lumet, Breillat et Haneke avaient décidé d’unir leurs efforts et leurs particularités pour faire oeuvre commune. (...) Pour peu qu’on se laisse embarquer par la froideur du personnage et de la mise en scène, "Le Braqueur – La dernière course" se révèle une expérience aussi inconfortable qu’inoubliable.

    Christophe Narbonne (Première)

    En savoir + : cliquez

     

     

    On parle de nousDU SILENCE ET DES OMBRES

    de Robert Mulligan

    Avec Gregory Peck, Mary Badham, Phillip Alford

    USA - 1963 - 2h09 - Vo.st

    Genre : Drame

    Séance unique samedi 5 février à 18h30 suivie d'un commentaire de Peggy Zejgman

    Film proposé dans le cadre de Ciné-Mémoire en partenariat avec l'ODAC.

    Dans une petite ville d'Alabama au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d'office pour défendre un homme noir injustement accusé de viol...

    On parle toujours de ce drame de Robert Mulligan comme d’une belle oeuvre antiraciste. Oui, l’histoire d’Atticus Finch est cela. Pourtant l’émerveillement qu’elle suscite vient d’ailleurs : Mulligan a tout compris de "Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur", le seul, unique et superbe roman de Harper Lee, et sur la perte de l’innocence. Gregory Peck (oscarisé pour ce rôle) fait d’Atticus Finch un tranquille et imprenable bastion d’humanité. Seul et sans arme dans le halo d’une lampe, il monte la garde. Comme la dernière lueur d’une espérance butée en un monde qui laissera en paix les enfants, les oiseaux et les "nègres".

    Guillemette Odicino (Télérama)

    Le programme complet de "Ciné-mémoire" : cliquez

     

     

    ArchivesUNE VIE DE CHAT

    de Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli

    Avec les voix de Dominique Blanc, Bruno Salomone, Jean Benguigui

    France - 2010 - 1h10

    Ciné jeune public dès 6 ans

    Genre : Animation , Policier

    Du 2 au 8 février :

    Mer : 16h - Mar : 18h30

    Dino est un chat qui partage sa vie entre deux maisons. Le jour, il vit avec Zoé, la fillette d’une commissaire de police. La nuit, il escalade les toits de Paris en compagnie de Nico, un cambrioleur d’une grande habileté. Jeanne, la commissaire de police, est sur les dents. Elle doit à la fois arrêter l’auteur de nombreux vols de bijoux et s’occuper de la surveillance du Colosse de Nairobi, une statue géante convoitée par Costa, le criminel sans foi ni loi.

    "Une vie de chat" frappe par la vivacité féline de ses dessins, l'harmonie bondissante de la musique et des couleurs. Il surprend par la manière dont, en à peine une heure et dix minutes, il condense une intrigue de polar bigarrée, une chronique sociale touchante et un burlesque potache.

    Isabelle Regnier (Le monde)

    Le site du film : cliquez

     

     

    Semaine du 26 janvier au 1er février 2011 :

    ArchivesANOTHER YEAR

    de Mike Leigh

    Avec Jim Broadbent, Lesley Manville, Ruth Sheen

    Grande-Bretagne - 2010 - 2h09 - Vo.st

    Genre : Comédie dramatique

    Du 26 janvier au 1er février :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Printemps, été, automne, hiver. La famille et l'amitié, l'amour et le réconfort, les joies et les peines... Gerri, conseillère médicale, et son mari Tom, géologue, forment un couple heureux. Ils invitent à dîner une collègue de Gerri, Mary, déprimée par sa vie amoureuse chaotique. Gerri et Tom se réjouissent à l’idée de recevoir aussi leur fils Joe.

    Mike Leigh, au sommet de son art, mêle les destinées de plusieurs personnages et, en évoquant le passage des saisons, nous parle de l'écoulement du temps et de l'arc-en-ciel des émotions humaines.

    Alain Masson (Positif)

    En savoir + : Cliquez

     

    ArchivesNOSTALGIE DE LA LUMIÈRE

    de Patricio Guzmán

    Avec Patricio Guzmán

    Espagne/Chili - 2010 - 1h30 - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Du 26 janvier au 1er février :

    Mer : 21h - Jeu : 18h30 – Ven : 21h 

    Sam : 18h30 - Dim : 21h

    Au Chili, à 3000 mètres d'altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d'Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu'elle permet de regarder jusqu'aux confins de l'univers. C'est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d'une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus...

    Le film sonne comme un hommage au temps, à l'astronomie, à l'histoire. Au cinéma. Il vise a imprimer dans les mémoires une version de l'histoire chilienne qui reste absente des livres officiels. Et laisse un souvenir de beauté qui l'empêche de disparaître dans l'obscurité.

    Dominique Martinez (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    ArchivesUNE VIE DE CHAT

    de Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli

    Avec les voix de Dominique Blanc, Bruno Salomone, Jean Benguigui

    France - 2010 - 1h10

    Ciné jeune public dès 6 ans

    Genre : Animation , Policier

    Du 26 janvier au 1er février :

    Mer : 16h - Dim : 11h

    Du 2 au 8 février :

    Mer : 16h - Mar : 18h30

    Dino est un chat qui partage sa vie entre deux maisons. Le jour, il vit avec Zoé, la fillette d’une commissaire de police. La nuit, il escalade les toits de Paris en compagnie de Nico, un cambrioleur d’une grande habileté. Jeanne, la commissaire de police, est sur les dents. Elle doit à la fois arrêter l’auteur de nombreux vols de bijoux et s’occuper de la surveillance du Colosse de Nairobi, une statue géante convoitée par Costa, le criminel sans foi ni loi.

    "Une vie de chat" frappe par la vivacité féline de ses dessins, l'harmonie bondissante de la musique et des couleurs. Il surprend par la manière dont, en à peine une heure et dix minutes, il condense une intrigue de polar bigarrée, une chronique sociale touchante et un burlesque potache.

    Isabelle Regnier (Le monde)

    Le site du film : cliquez

     

    ArchivesUN JOUR PINA A DEMANDÉ

    de Chantal Akerman

    France - 1983 - 1h

    Séance unique mardi 1er février à 18h.

    Ciné-conférence proposée dans le cadre du Passedanse, en partenariat avec Château Rouge.

    Durant cinq semaines d'été, Chantal Akerman a suivi le travail de la célèbre chorégraphe Pina Baush, de ville en ville et de festival en festival, en captant les moments forts, filmant au plus près du corps des danseurs. Sans jamais tomber dans le documentaire informatif, la cinéaste s'attache à rendre par son regard la violence passionnelle et politique qui s'incarne dans les chorégraphies de Pina Bausch.

    La projection sera suivie d'une conférence de Chantal Aubry, diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris. Elle travaillait dans le milieu de l'édition avant d'être journaliste, pour Libération notamment. Grand reporter à partir de 1993, elle participe à l'élaboration de diverses publications collectives sur la culture. Elle est l'auteur de "Yano, un artiste japonais à Paris" (édition CND 08), nommé meilleur livre sur la danse, qui a reçu le Grand Prix de la critique 2008/2009.

     

    Semaine du 19 au 25 janvier 2011 :

    ArchivesLE NOM DES GENS

     de Michel Leclerc

    Avec Jacques Gamblin, Sara Forestier, Zinedine Soualem

    France - 2010 - 1h44

    Genre : Comédie

    Du 19 au 25 janvier :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont concernés. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses...

    "Le nom des gens" propose un voyage au coeur du siècle précédent, une aventure amoureuse aérienne, pleine de tendresse et de folie, mais aussi un miroir, un objet rare et troublant où se reflète notre pays.

    Adrien Gombeaud (Positif)

    En savoir + : cliquez

    "Le nom des gens" sur Facebook

     

    ArchivesDRAQUILA - L'ITALIE QUI TREMBLE

    de Sabina Guzzanti

    Avec Sabina Guzzanti, Silvio Berlusconi

    Italie - 2010 - 1h30 - Vo.st

    Genre : Documentaire

    Du 19 au 25 janvier :

    Mer : 16h et 21h - Jeu : 18h30 – Ven : 21h Sam : 19h - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Pourquoi les Italiens votent pour Berlusconi ? La virulence de la propagande, l’impuissance des citoyens, un système économique précaire, des jeux de pouvoir illégaux... ou encore une catastrophe naturelle. Autant de facteurs qui, combinés, peuvent expliquer comment la jeune démocratie Italienne a été assujettie. Une enquête sous les décombres du tremblement de terre de l’Aquila du 6 avril 2009. Une ville idéale pour raconter la dérive autoritaire de l’Italie et l'imbroglio de chantages, de scandales, d’escroqueries et d’inertie de la classe politique, des médias, des habitants et de tout ce qui paralyse ce pays.

    Comme pour "Viva Zapatero", on reste abasourdi par tout ce que révèle l'enquête de la réalisatrice. L'humour n'est plus de mise pour stigmatiser les perpétuelles entorses à la démocratie, l'hypocrisie et le mensonge comme mode de gouvernement, sans parler du cynisme d'un homme sans scrupules.

    Jean A. Gili (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

    ArchivesELF, UNE AFRIQUE SOUS INFLUENCE

    de Jean Michel Meurice

    France - 2001 - 1h10

    Genre : Documentaire

    Film proposé dans le cadre de "Agir, Réagir" en partenariat avec le cinéma Le Parc de La Roche sur Foron et le cinéma Novel d'Annecy.

    Séance unique samedi 22 janvier à 16h30suivie d'un débat avec Marc Raymond, président de l'association SURVIE 74, médecin au Cameroun pendant plusieurs années.

    SURVIE mène des campagnes d'information et d'interpellation des citoyens et des élus pour une réforme de la politique de la France en Afrique et des relations Nord-Sud.

    Le film décortique le rôle historique d'Elf dans le néocolonialisme "à la française", au Gabon, au Congo et en Angola. Il montre comment s'est mis en place, au lendemain de la décolonisation, une grande machine occulte de domination, conçue, développée et protégée par l'État. Structurée autour des témoignages des principaux acteurs, décideurs politiques, ambassadeurs, conseillers "spéciaux", responsables des services des renseignements et "honorables correspondants", l'enquête décrit le développement et le fonctionnement du système de De Gaulle à François Mitterrand et Jacques Chirac : réseaux de renseignements et d'influence, protection des régimes en place, politique du secret, contrôles économiques, luttes avec les campagnes étrangères, circuits financiers occultes... 

    Le programme complet de "Agir, Réagir" : cliquez

     

    Semaine du 12 au 18 janvier :

    ArchivesLA PRINCESSE DE MONTPENSIER

    de Bertrand Tavernier

    Avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson, Grégoire Leprince-Ringuet

    France - 2010 - 2h19

    Genre : Historique , Drame , Romance

    Du 12 au 18 janvier :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 - Sam : 21h – Dim : 18h30 - Mar : 21h

    1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage… Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d’épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny. Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour le Duc de Guise.

    Avec "La princesse de Montpensier", Bertrand Tavernier traite, pour la première fois, de la passion amoureuse comme sujet principal d'un de ces films. En adaptant la nouvelle de Mme de La Fayette, le cinéaste s'approprie le sujet avec fougue. Ce faisant, il offre des rôles magnifiques à un bouquet de jeunes comédiens (Mélanie Thierry, Gaspard Ulliel, Grégoire Leprince Ringuet et un étonnant nouveau venu, Raphaël Personnaz), face à un Lambert Wilson déchiré et bouleversant.

    Nicolas Bauche (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

    ArchivesPIEDS NUS SUR LES LIMACES

    de Fabienne Berthaud

    Avec Diane Kruger, Ludivine Sagnier, Denis Ménochet

    France - 2010 - 1h48

    Genre : Comédie dramatique

    Du 12 au 18 janvier :

    Mer : 16h et 21h15 – Jeu : 18h30 –

    Ven : 21h15 - Dim : 21h15 – Mar : 18h30

    Lily, drôle, exubérante et insaisissable, vit dans un univers fantaisiste en harmonie avec la nature, à la campagne, chez sa mère. Sa grande soeur Clara, mariée et citadine, a quitté la maison familiale. A la mort de leur mère, Clara doit bouleverser ses priorités pour s’occuper de Lily. Les deux sœurs vont alors se révéler l'une à l'autre… Clara sous l’influence de Lily va remettre sa vie en question et goûter a une certaine liberté...

    "Pieds nus sur les limaces" est le portrait d'une âme simple, immature, fantasque, Lily. (...) Mais Lily est moins une dérangée qu'une dérangeuse de l'ordre social, une insoumise, quelqu'un qui ne rentre pas dans les cases. (...) Ce personnage, dont Fabienne Berthaud exalte la blondeur sauvage et l'arrogance désinhibée, est interprété avec un réjouissant sens de l'inconvenance par Ludivine Sagnier, aux côtés d'une convaincante Diane Kruger dans le rôle de sa soeur Clara. La réussite de ce film qui n'est pas sans évoquer les débuts de Jane Campion ("Sweetie, Un ange à ma table").

    Jean-Luc Douin (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

     

    ArchivesLES COUPS DE COEUR DU FESTIVAL D'ANNECY

    France/Canada/Pays-Bas/Suisse - 2007/2009 - 1h33

    Séance unique samedi 15 janvier à 18h30 - Entrée libre

    Tous publics, dès 8/9 ans.

    Une sélection de dix courts-métrages du Festival International du Film d'Animation d'Annecy 2009, proposé par l'ODAC (Office Départemental d'Action Culturelle) en collaboration avec CITIA, Cité de l'image en mouvement.

    Au programme : "Isabelle au bois dormant" de Claude Cloutier ; "Jazzed" de Anton Setola ; "Le bûcheron des mots" de Izù Troin ; "Thé noir" de Serge Elissalde ; "Le noeud cravate" de Jean-François Lévesque ; "Les escargots de Joseph" de Sophie Roze ; "Madagascar, carnet de voyage" de Bastien Dubois ; "Runaway, train en folie" de Cordell Baker ; ""L'homme à la Gordini" de Jean-Christophe Lie ; "Retouches" de Georges Schwizgebel.

    Le programme complet : cliquez

     

     

    Semaine du 5 au 11 janvier 2011

    ArchivesLE DERNIER VOYAGE DE TANYA

    de Aleksei Fedorchenko

    Avec Igor Sergeyev, Yuriy Tsurilo, Yuliya Aug

    Russie - 2010 - 1h15 - Vo.st

    Genre : Drame

    Du 5 au 11 janvier :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 14h et 18h30 - Sam : 21h30 – Dim : 18h30 - Mar : 21h

    A la mort de son épouse Tanya, Miron aspire à un dernier voyage avec sa bien-aimée respectant le rituel des Méria, une ancienne tribu russe dont les traditions perdurent. Accompagné de son meilleur ami Aist, ils sillonnent la Russie. Comme le veut la coutume, Miron partage avec son ami les souvenirs les plus intimes de sa vie conjugale. Mais au bord du lac sacré sur les berges duquel ils font leurs adieux à Tanya, Miron se rend compte qu'il n'était pas le seul à l’aimer...

    Le film est l'histoire de ce voyage. Deux hommes mûrs transfigurés par la tristesse, réunis par la poésie d'un rituel de deuil immémorial, y traversent des paysages d'élégie. On est en Russie, où la mélancolie est parfois si voluptueuse qu'elle en devient désirable. Le récit est mené, en voix off, par Aist, quelque part depuis un futur indéterminé, surplombant les événements sans jamais les déflorer. Ce choix de narration ouvre à l'intériorité en même temps qu'il introduit une distance qui trouvera son explication à l'extrême fin du voyage. Signé par un réalisateur de 44 ans inconnu en France, "Le Voyage de Tanya" est un film saturé de beauté et de mystère.

    Jacques Mandelbaum (Le Monde)

    En savoir + : cliquez

     

    ArchivesBURIED

    de Rodrigo Cortés

    Avec Ryan Reynolds, Robert Paterson, José Luis García Pérez

    Espagne - 2010 - 1h35 - Vo.st

    Genre : Thriller

    Du 5 au 11 janvier :

    Mer : 16h et 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h - Dim : 21h – Mar : 18h30

    Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous une tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…

    Réalisé par un Espagnol sur un scénario américain, "Buried" (en français "enterré") fait donc partie de ces exercices de style que l'on voit périodiquement apparaître depuis qu'Hitchcock a tourné un film sur la guerre sans jamais sortir d'un canot de sauvetage ("Lifeboat", 1944). Sans atteindre l'élégance de ce modèle, ce second long métrage du jeune cinéaste espagnol réussit à communiquer l'invraisemblable angoisse de son principal personnage tout en acquérant, au fil des minutes, une dimension satirique dévastatrice. On pourrait faire valoir que "Buried" en dit autant sur la présence américaine en Irak que "Green Zone" et "Fair Game" réunis, avec une économie de moyens admirable.

    Thomas Sotinel (Le Monde)

    En savoir plus : Cliquez

     

    ArchivesLA PARTY

    de Blake Edwards

    Avec Peter Sellers, Claudine Longet, J. Edward McKinley

    USA - 1969 - 1h39 - Vo.st

    Genre : Comédie

    Film proposé dans le cadre de Ciné-Mémoire, en partenariat avec l'ODAC.

    Séance unique samedi 8 janvier à 18h30, suivie d'un commentaire de Peggy Zejgman

    Hrundi V. Bakshi, un acteur indien, est engagé par un studio hollywoodien pour interpréter un soldat indigène dans un remake de "Gunga Din". Faisant preuve d'une terrible maladresse, il fait exploser un coûteux décor. Exaspéré, C.S. Divot, le producteur, demande à ce que le nom de Bakshi soit inscrit sur une liste noire. Mais suite à un quiproquo, le comédien indien se retrouve en fait invité à la soirée annuelle du studio...

    La réalisation du film s'articule autour de trois pôles : l'acteur Peter Sellers, le décor modulable qui l'entoure, la caméra mobile qui le suit. Et c'est justement l'adéquation des facteurs humains, artistiques et techniques qui a propulsé cette comédie au rang de film culte. "La party" reste l'un des meilleurs films comiques jamais réalisé, une oeuvre proprement hallucinante, portée par une frénésie interminable de gags savoureux et si minutieusement mis en scène.

    En savoir + : Cliquez

    Tous les films de "Ciné mémoire" : Cliquez

     

     

    Semaines du 22 au 23 décembre 2010

    et du 2 au 4 janvier 2011 :

     

    POTICHE

    de François Ozon

    Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini

    France - 2010 - 1h43

    Genre : Comédie

    Du 22 au 23 décembre :

    Mer : 16h, 18h30 et 21h - Jeu : 18h30 et 21h

    Du 2 au 4 janvier :

    Dim : 18h30 et 21h - Mar : 18h30 et 21h

    En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol est l’épouse soumise d’un riche industriel, Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…

    "Potiche" affirme une nouvelle fois le talent de François Ozon pour filmer le théâtre. Comme dans "Gouttes d'eau sur pierre brulante" et "8 femmes", les origines scéniques du scénario lui offre matière à distanciation avec, ici, l'ambition de décupler notre plaisir et notre émotion.

    Pierre Eisenreich (Positif)

    En savoir + : cliquez

     

     

    Semaine du 15 au 21 décembre 2010 :

     

    Nos coordonnées

    DERNIER ÉTAGE, GAUCHE, GAUCHE

    de Angelo Cianci

    Avec Hippolyte Girardot, Mohamed Fellag, Aymen Saïdi

    France - 2010 - 1h33

    Genre : Comédie

    Du 15 au 21 décembre :

    Mer : 18h30 et 21h – Jeu : 21h – Ven : 18h30 – Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Ce n'est pas comme ça que cela aurait dû se passer… Comme tous les matins, François Echeveria - huissier de son état - aurait dû pouvoir opérer sa saisie du jour dans cette cité de banlieue, puis tranquillement rentrer dans son nid douillet. Mais ce jour d'anniversaire du 11 septembre, le destin en a décidé autrement, mettant sur sa route un père démuni et son agité de fils… qui le prennent en otage. Trois hommes bloqués pendant 24 heures au septième étage d'une tour HLM bientôt cernée par les agents du GIGN. Trois hommes qui se combattent à l'intérieur d'un appartement mais seront bientôt condamnés à se comprendre, à s'apprivoiser et à s'entendre.

    Ce qui rend le film précieux, si l'on peut dire, est le bien-fondé et la justesse de sa drôlerie, qui relève en dernier ressort d'un humanisme bien senti. Conforté par la manière dont il s'empare, sans complaisance ni manichéisme, d'une situation dont il montre à la fois les raisons implicites de la dégradation et le degré d'absurdité qu'elle peut atteindre.

    Jacques Mandelbaum (Le Monde)

    En savoir + : Cliquez

     

     

    Nos coordonnées

    BELLE ÉPINE

    de Rebecca Zlotowski

    Avec Léa Seydoux, Anaïs Demoustier, Agathe Schlencker

    France - 2010 - 1h20

    Genre : Drame

    Du 16 au 21 décembre :

    Jeu : 18h30 – Ven : 21h – Sam : 18h30

    Dim : 21h – Mar : 18h30

    Prudence Friedman a 17 ans. Soudain livrée à elle-même dans l’appartement familial, elle rencontre Marilyne, une frondeuse du lycée, qui lui fait découvrir le circuit sauvage de Rungis où tournent dangereusement grosses cylindrées et petites motos trafiquées. Fascinée par la bande du circuit, Reynald, Franck et les autres, Prudence tente d’y gagner sa place, en essayant de faire passer sa solitude pour de la liberté.

    Filmé dans une image dense, contrastée, électrique, "Belle Epine" se construit sur des moments, des sensations, des ambiances qui sont autant de miracles de justesse, de force, de sensibilité, sur lesquels plane l'ombre tutélaire de Maurice Pialat.

    Jacques Mandelbaum (Le Monde)

    En savoir + : Cliquez

     

     

    Visuel prog

    Télécharger le programme au format PDF

     

     

     

    Semaine du 8 au 14 décembre 2010 :

     

    AccueilILLÉGAL

    de Olivier Masset-Depasse

    Avec Anne Coesens, Esse Lawson, Alexandre Golntcharov

    France/Belgique – 2010 - 1h35

    Genre : Drame

    Du 8 au 14 décembre :

    Mer : 18h30 – Jeu : 21h – Ven : 18h30 Sam : 21h – Dim : 18h30 – Mar : 21h

    Tania et Ivan, son fils de 14 ans, sont russes et vivent clandestinement en Belgique depuis huit ans. Sans cesse sur le qui-vive, Tania redoute les contrôles de police jusqu’au jour où elle est arrêtée. La mère et le fils sont séparés. Tania est placée dans un centre de rétention. Elle fera tout pour retrouver son fils mais n'échappera pas pour autant aux menaces d'expulsion.

    En savoir + : cliquez

     

     

    AccueilKABOOM

    de Gregg Araki

    Avec Thomas Dekker, Juno Temple, Roxane Mesquida

    USA – 2010 – 1h26 – Vo.st

    Genre : Comédie

    Film interdit aux moins de 12 ans

    Du 8 au 14 décembre :

    Mer : 21h – Jeu : 18h30 – Ven : 21h – Dim : 21h – Mar : 18h30

    Smith mène une vie tranquille sur le campus - il traîne avec sa meilleure amie, l’insolente Stella, couche avec la belle London, tout en désirant Thor, son sublime colocataire, un surfeur un peu simplet - jusqu’à une nuit délirante où tout va basculer. Sous l’effet de space cookies ingérés à une fête, Smith est persuadé d’avoir assisté au meurtre de la Fille Rousse énigmatique qui hante ses rêves. En cherchant la vérité, il s’enfonce dans un mystère de plus en plus profond qui changera non seulement sa vie à jamais, mais aussi le sort de l’humanité.

    En savoir + : cliquez         -     "Kaboom" sur  facebook : cliquez

     

     

     

    AccueilALLEZ RACONTE !

    de Jean-Christophe Roger

    Avec les voix de Eric Métayer, Elie Semoun, Fred Testot

    France/Belgique – 2010 - 1h17

    Genre : Animation – dès 5 ans

    Du 8 au 14 décembre :

    Sam : 18h30 – Dim : 11h

    Du 15 au 21 décembre :

    Mer : 14h30 - Mar : 14h30

    Laurent raconte si bien les histoires que ses enfants décident de l’inscrire à un concours télévisé… de papas conteurs ! Les sujets tombent : l’imagination, le futur, la richesse de la langue française… Et voilà les papas conteurs qui s’emballent, c’est une avalanche de lutins, de machines à tuer les héros, de princesses, de dinosaures et d’extra-terrestres ! Mais qui sera le meilleur ? Momo, le papa musicien ? Hubert, le papa je-sais-tout ? Jean-Pierre qui dit plein de gros mots ? Eric, le terrible papa manipulateur, menteur, tricheur… sans scrupules ?! Et si celui-ci gagnait…

    En savoir + : cliquez

     

     

    AccueilCAPELITO LE CHAMPIGNON MAGIQUE

    de Rodolfo Pastor

    Espagne – 2010 – 42 min

    Genre : Animation – dès 3 ans.

    Mercredi 8 décembre : 16h30

    Du 15 au 21 décembre :

    Mer : 16h30 - Mar : 16h30

    Découvrez les aventures de Capelito, le champignon magique qui réussit à se sortir de situations loufoques grâce à son nez : dès qu'il appuie sur celui-ci, il change de formes ! Un programme de 8 courts métrages : Les Chapeaux fous, Le Potier, La Chorale des moutons, L'Arbre coupé, L'Œuf surprise, Les Voleurs des pastèques, La Partie de pêche et Les Trois poux.

    En savoir + : cliquez

     

     

    Programme du 17 novembre au 14 décembre 2010 :

     

     

    Archives

    Téléchargez le programme au format PDF